Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice DOSSIER : L'affaire Vincent Lambert

Vincent Lambert : ses parents se résignent à sa mort, ils l'écrivent dans une lettre

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Champagne-Ardenne, France Bleu

Les parents de Vincent Lambert disent ce lundi se résigner à la mort de leur fils. Depuis bientôt une semaine, Vincent Lambert, hospitalisé au CHU de Reims n'est plus hydraté ni alimenté. Tous les traitement ont été stoppés.

Les parents de Vincent Lambert
Les parents de Vincent Lambert © AFP - FRANCOIS NASCIMBENI

Reims, France

Des parents résignés. Ils savent que plus aucun recours n'est possible puisque toutes les juridictions se sont prononcées et ont validé la procédure d'arrêt des soins de leur fils, Vincent Lambert, hospitalisé depuis 10 ans au CHU de Reims, dans un état végétatif irréversible.  Conformément à la loi Leonetti, le processus d'arrêt des soins a été initié par le médecin traitant. Mardi dernier, la sédation a commencé. Vincent Lambert a été plongé dans un sommeil profond et continu. L'hydratation et l'alimentation ont été stoppées." On ne peut plus imaginer arrêter le processus mortel" explique ce lundi maître Jean Paillot, l' avocat des parents . "La situation de Vincent s'est dégradée ajoute l' avocat". 

"La mort de Vincent Lambert est inéluctable"

"La mort de Vincent Lambert est désormais inéluctable et ne pouvons que nous résigner" ont écrit les parents de Vincent Lambert dans une lettre ouverte communiquée à l' AFP par leurs avocats. "Cette fois c'est terminé "écrivent Pierre et Viviane Lambert et le demi-frère de Vincent, David Philippon. "Si nous ne l' acceptons pas, nous ne pouvons que nous résigner dans la douleur et l'incompréhension " ajoutent ces fervents catholiques.

François Lambert, le neveu de Vincent, favorable à l'arrêt des soins s'est rendu ce lundi après-midi au chevet de son oncle."On voit  des signes précurseurs qui montrent que l'on arrive au bout processus" a-t-il confié à sa sortie de l'hôpital. 

Une plainte peut-elle aboutir ?

Après avoir tout tenté pour stopper la procédure d'arrêt des soins, les avocats des parents de Vincent Lambert n'abandonnent pas pour autant. Vendredi dernier, ils ont déposé plainte pour tentative d'homicide en bande organisée. Le docteur Sanchez, le médecin traitant de Vincent Lambert a été entendu ce week-end par la police judiciaire dans le cadre d'une audition libre. Il est bien évidemment visé par cette plainte. Il faut savoir que ces mêmes avocats avaient déjà porté plainte au pénal contre le précédent médecin de Vincent Lambert. Plainte pour tentative d'assassinat. Dans un arrêt rendu le 5 mars 2019, la chambre criminelle de la  Cour de cassation s'est prononcée sur cette question et a dit qu'il n'y avait pas matière à poursuivre. Tout simplement parce que la loi Leonetti prévoit et encadre l'arrêt des traitements en cas d'obstination déraisonnable. Et qu'en l'espèce cette procédure a été validée par le Conseil d'Etat. Pas de qualification pénale possible à écrit la Cour de cassation. Un arrêt tout à fait transposable à une procédure identique à l'encontre du docteur Sanchez.

  - Visactu
© Visactu -