Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Vingt-et-un kilomètres à contre-sens sur l'autoroute

mercredi 23 décembre 2015 à 19:19 Par Ruddy Guilmin, France Bleu Maine

Le conducteur pensait prendre la route vers Paris... Il a fait vingt-et-un kilomètres en sens inverse, de Luigny (28) à Théligny (72), à près de 70 km/h. Il ne comprenait pas pourquoi tout le monde lui faisait des appels de phare.

Une autoroute la nuit
Une autoroute la nuit © Maxppp - Jean-Luc Flémal/BELPRESS/MAXPPP

Dans la nuit du 22 au 23 décembre, un homme de 68 ans cherche à rentrer chez lui en région parisienne. Il s'insère sur l'autoroute A11 en direction de Paris, à hauteur de Luigny, en Eure-et-Loir. Mais au lieu de prendre la voie d'insertion, il s'engage probablement par la bretelle de sortie... Et se retrouve à contre-sens. 

Prévenu par téléphone, le peloton de gendarmerie de La Ferté-Bernard se rend sur place pour tenter d'intercepter la voiture. La société d'autoroute se charge de bloquer les accès pour éviter l'entrée de nouveaux automobilistes. Malgré de nombreux appels de phare de la part des voitures qu'il croise, le conducteur parcourt vingt-et-un kilomètres, à une moyenne de 70 km/h, sans se rendre compte de son erreur. À l'arrivée des gendarmes, il exprime même son soulagement : il ne comprenait pas la raison de tous ces appels de phare.

Il s'en sort finalement sans une égratignure, et avec un simple PV.