Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Vingt-sept pompiers de l'Isère déplacés en pleine nuit pour un mensonge !

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Isère, France Bleu

Les sapeurs-pompiers de l'Isère ont envoyé d'importants moyens à Pontcharra dans la nuit de dimanche à lundi, pour ce qui s'est avéré être un canular. L'auteur est actuellement hospitlaisé. Il pourrait être poursuivi pour cette fausse alerte qui a mis en danger les sauveteurs.

Les secours ont été apellés pour une personne tombée dans l'Isère
Les secours ont été apellés pour une personne tombée dans l'Isère © Radio France - Laurent Gallien

C'est peu dire que la "plaisanterie" n'a pas été du goût des pompiers et des gendarmes dans la nuit de dimanche à lundi, en Isère. Vers 1h20 ce lundi matin,  un homme a appelé les secours pour signaler qu'une personne s'était jetée dans l'Isère depuis un pont sur la commune de Pontcharra. 

Des plongeurs se sont mis à l'eau dans l'Isère gonflée par la fonte des neiges

Sept véhicules ont immédiatement été dépêchés sur place avec 27 sapeurs-pompiers. Ainsi que les plongeurs du SDIS38 qui avaient commencé à se mettre à l'eau dans une Isère actuellement plutôt tumultueuse, lorsque le même homme a avoué aux gendarmes avoir menti. 

Un procès verbal a été dressé, l'homme pourrait être poursuivi

Ce lundi à midi, on  ne connaît toujours pas ses motivations mais on sait qu'il était dépressif et qu'il est actuellement hospitalisé au CHU de Grenoble. Le Service Départemental d'Incendie et de Secours (SDIS) n'a pas encore fait connaître ses intentions quant à un éventuel dépôt de plainte. La gendarmerie de Poncharra a dressé un procès verbal et il appartient maintenant au parquet de Grenoble d'engager ou non des poursuites.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu