Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Viol de la joggeuse de Saint-Alexandre : le "suspect" mis hors de cause

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Gard Lozère, France Bleu

L’enquête se poursuit pour tenter de mettre la main sur l'agresseur de la joggeuse de Saint-Alexandre (Gard). Un homme âgé d'une trentaine d'années, interpellé pour vérifications par les gendarmes de Bagnols-sur-Cèze, a été remis en liberté ce vendredi.

Portrait robot de l'agresseur de Saint-Alexandre.
Portrait robot de l'agresseur de Saint-Alexandre. - Gendarmerie du Gard

Saint-Alexandre, France

Dans l'enquête sur le viol d'une joggeuse de Sainte-Alexandre, le "suspect" a été mis hors de cause par le résultat des analyses ADN. Le jeune homme en garde à vue dans les locaux de la gendarmerie de Bagnols-sur-Cèze a été remis en liberté ce vendredi en fin de matinée. L’enquête se poursuit. Il avait été arrêté jeudi matin dans un village proche de Saint-Alexandre par les gendarmes qui se sont montrés très prudents, parlant de _"vérifications"_. 

Ils ont obtenu une prolongation de sa garde à vue le temps de connaître les résultats de l'analyse ADN. Celle du jeune homme ayant été confrontée avec des traces retrouvées sur un vêtement de la joggeuse.  La confrontation s'est avérée infructueuse.