Faits divers – Justice

Viol présumé au 36 Quai des Orfèvres : trois policiers suspendus, deux d'entre eux mis en examen

Par Germain Arrigoni, France Bleu dimanche 27 avril 2014 à 15:13 Mis à jour le lundi 28 avril 2014 à 7:35

Le 36 quai des Orfèvres, siège de la Police judiciaire de Paris
Le 36 quai des Orfèvres, siège de la Police judiciaire de Paris © MaxPPP

Trois policiers mis en cause dans une enquête pour viol sur une touriste canadienne dans les locaux de la police judiciaire au 36, quai des Orfèvres à Paris ont été suspendus dimanche par le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve. Deux d'entre eux ont été mis en examen pur viol en réunion. Ils ont été suspendus de leurs fonctions, ainsi qu'un troisième policier.

L'affaire qui provoque une onde de choc depuis jeudi au siège de la police judiciaire parisienne a connu une nouvelle étape  dimanche. Les trois policiers concernés par une enquête pour viol sur une touriste canadienne de 34 ans dans les locaux  du légendaire "36" abritant des services d'élite ont été suspendus par le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve.

Mis en examen pour viol en réunion

Deux policiers ont été mis en examen pour viol en réunion et placés sous contrôle judiciaire alors que le parquet de Paris avait requis leur placement en détention provisoire. L'un d'eux a reconnu une relation sexuelle avec la plaignante, mais une relation consentie. Samedi, le parquet de Paris a ouvert une information judiciaire pour viol en réunion et modification de l'état des lieux d'un crime. Selon une source proche de l'enquête, les bas et les lunettes de la jeune femme ont disparu au moment des faits qu'elle dénonce.

Deux policiers remis en liberté, trois suspendus

Les deux autres hommes de la Brigade de recherche et d'intervention (BRI) entendus par les enquêteurs avaient été remis en liberté samedi, le premier dans la journée sans aucune charge au terme de 48 heures de garde à vue et le second dans la soirée après avoir été placé sous le statut de témoin assisté par un juge d'instruction.

Toutefois, les deux policiers mis en examen, ainsi que celui qui a été placé sous le statut de témoin assisté, ont été suspendus de leurs fonctions, sur ordre direct du ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve, "compte tenu de la gravité des faits reprochés ". En marge d'une cérémonie à Paris, le ministre a déclaré que "les comportements que révèle cette affaire sont totalement inacceptables ".

Agression au 36 quai des Orfèvres ?

Le parquet de Paris avait ouvert une enquête après le dépôt d'une plainte par la victime. Selon elle, les faits ont eu lieu dans la nuit de mardi à mercredi, après une soirée arrosée dans un pub du 5e arrondissement de Paris, situé tout près du siège de la PJ. Elle aurait accepté de suivre les quatre policiers dans les locaux de la BRI, à la célèbre adresse située sur l'île de la Cité. C'est là qu'elle aurait été violée, selon son témoignage.