Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Violence gratuite sur fond de conflit sentimental à Saint-Christophe-sur-le-Nais, en Indre-et-Loire

jeudi 30 novembre 2017 à 5:07 Par Xavier Louvel, France Bleu Touraine

Trois jeunes originaires de Neuillé-Pont-Pierre en Indre-et-Loire ont été condamnés par le tribunal de Tours à des peines de prison. Ils ont monté un guet-apens à un jeune le 20 novembre à Saint-Christophe-sur-le-Nais. Le jeune a été roué de coups. A l'origine, une conflit sentimental.

Illustration
Illustration © Maxppp - Michael Esdourrubailh

Indre-et-Loire, France

L'enquête a été menée par les gendarmes de La Membrolle-sur-Choisille. Ils ont été saisis le 20 novembre dernier, en milieu de nuit. Un jeune est retrouvé blessé au bout d'un chemin à Saint-Christophe-sur-le-Nais, dans le nord-Touraine. Après investigations, les gendarmes arrivent à remonter le fil de cette histoire. "Cette violence gratuite résulte d’un conflit sentimental sur fond de jalousie" expliquent les enquêteurs.

Violence gratuite : coups de pieds, de poings, avec un couteau, un taser et une matraque télescopique

La victime est avec sa compagne ce soir là, devant le salle des fêtes de Saint-Christophe-sur-le-Nais. Une amie leur a fixée un rendez-vous. Sauf qu'à la place de cette amie, ce sont trois jeunes qui arrivent à bord d'une voiture. Le couple prend la fuite. Une course-poursuite s'engage. Le couple est finalement coincé au bout d'un chemin. S'en suit un déferlement de violences. Les trois jeunes rouent de coups le garçon, "avec un couteau, un taser et une matraque télescopique. Des coups de poings et de pieds lui sont également assénés" décrivent les gendarmes de La Membrolle-sur-Choisille. Ils repartent en laissant leur victime au sol. Heureusement, ses jours ne sont pas en danger.

Sept et huit mois de prison ferme pour les deux auteurs principaux, du sursis pour deux autres agresseurs

Après enquête, les auteurs sont identifiés. Ils habitent à Neuillé-Pont-Pierre. Ils ont utilisé une voiture volé pour leur équipée sauvage. Interpellés et placés en garde à vue, ils ont finalement été condamnés par le tribunal de Tours. Les deux auteurs principaux écopent respectivement de sept et huit mois de prison ferme. Deux autres écopent de peine avec sursis.

.