Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers - Justice

Violences à Châteauroux et à la gare : de la prison ferme pour les agresseurs

-
Par , France Bleu Berry

Le Tribunal correctionnel de Châteauroux a condamné trois individus à de lourdes peines, après des violences commises le week-end des 2 et 3 novembre à la gare de Châteauroux et dans le centre-ville.

Tribunal de Châteauroux
Tribunal de Châteauroux © Radio France - Régis Hervé

Châteauroux, France

Trois prévenus comparaissaient aujourd'hui devant le Tribunal correctionnel de Châteauroux, pour des violences avec armes commises le week-end des 2 et 3 novembre, à la gare de Châteauroux et dans le centre-ville. 

Prison ferme 

Le premier d'entre eux a commis des violences aggravées avec une arme blanche - un couteau - dans un des quartiers de Châteauroux. Il avait blessé deux victimes qui ont respectivement eu des interruptions de travail de 40 et 8 jours. L'homme a été condamné à 36 mois d'emprisonnement, dont deux ans ferme et un an avec sursis, et une mise à l'épreuve. Le tribunal a également prononcé une interdiction de détenir des armes et une privation des droits civiques pendant cinq ans. 

Le deuxième prévenu était jugé pour des faits de violences en réunion avec arme, un bâton cette fois-ci. Il écope de 30 mois d'emprisonnement, dont un an avec sursis, une mise à l'épreuve, et les mêmes interdictions que pour le premier prévenu. 

Le troisième prévenu a une participation moindre aux faits reprochés. Le tribunal l'a condamné à un an de prison avec sursis et une interdiction de détention d'armes pendant cinq ans. 

Pour les deux premiers prévenus, le tribunal a ordonné leur maintien en détention. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu