Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Violences à Dijon : un habitant de Dole mis en examen et incarcéré

-
Par , France Bleu Besançon

Après les violences survenues la semaine dernière à Dijon, quatre personnes ont été mises en examen, notamment pour association de malfaiteurs. Trois ont été placées en détention provisoire. Parmi elles, un Dolois de 53 ans, de nationalité russe.

Les violences de juin 2020 au sein du quartier des Grésilles à Dijon
Les violences de juin 2020 au sein du quartier des Grésilles à Dijon © Radio France - Thomas Nougaillon

Quatre suspects ont été mis en examen ce samedi après les violences survenues la semaine dernière à Dijon. Le procureur de la République de Dijon l'a annoncé lors d'une conférence de presse. Parmi eux, un membre de la communauté tchétchène arrêté à Dole. 

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Un mécanicien russe de 53 ans 

Il s'agit d'un homme de 53 ans de nationalité russe ayant le statut de réfugié. Ce mécanicien est poursuivi pour "association de malfaiteurs en vue de la préparation de délits punis de 10 ans de prison", et "participation à un groupement en vue de la préparation de violences et dégradations."

Jusqu'ici, ce quinquagénaire n'a jamais été condamné. Il a été interpellé jeudi aux Mesnils Pasteurs, un quartier populaire de Dole, un quartier où il est considéré comme une sorte de patriarche dans la communauté tchétchène. Selon ses enfants, il aurait seulement participé à une réunion mardi dans une mosquée de Dijon, pour apaiser les tensions. Sa fille l'affirme, son père est "un pacifiste".

L'homme a été placé hier en détention. Deux autres hommes ont aussi été incarcérés. Un troisième est placé sous contrôle judiciaire.  Deux autres personnes ont été mises hors de cause.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess