Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Violences à Limoges : "les gens vont encore dire qu'à Beaubreuil il n'y a que de la racaille"

-
Par , France Bleu Limousin

Les quartiers de Beaubreuil et de la Bastide à Limoges gardent les stigmates des affrontements de mercredi soir. Au delà d'un regain de violence d'ici la fin du confinement, riverains et associations craignent que l'image du quartier soit encore un peu plus égratignée.

L'antenne de la mairie de Limoges dans le quartiers Beaubreuil.
L'antenne de la mairie de Limoges dans le quartiers Beaubreuil. © Radio France - Mairie de Limoges

Dans la soirée de mercredi un groupe d'une trentaine de jeunes s'est opposé aux forces de l'ordre à coups de jets de pierres dans le quartier Beaubreuil de Limoges, la mairie de quartier a notamment été brulée. Les heurts se sont ensuite déplacés au quartier de la Bastide avant que des CRS ne parviennent à faire revenir le calme vers une heure du matin. Au lendemain des affrontements, les riverains et associations locales se désolent d'une nouvelle tâche à l'image de leur quartier. 

"Les gens vont encore dire qu'à Beaubreuil il n'y a que de la racaille, s'agace Isabelle, qui habite tout prêt de l'antenne de mairie, elle a assisté en première loge aux affrontements. Mais les jeunes de Beaubreuil sont comme les autres ! Des fois on a même l'impression que la Police les harcèle". 

De son côté Nadia s'agace "c'est de pire en pire dans le quartier, mais que voulez-vous qu'ils deviennent ces jeunes puisqu'ils n'ont rien !". 

Toutes deux se rejoingnent sur un point, la disparition de lieux de rencontres, de services publics depuis des années, et la destruction de l'antenne de mairie n'en est qu'une de plus. 

L'antenne du Secours Catholique en subit les conséquences

Depuis le cinquième étage l'immeuble où se trouve la mairie de quartier, l'antenne du Secours Catholique observe à ses fenêtres les trafics et les arrestations régulières à Beaubreuil : "on voit souvent des descentes de police", confie une bénévoles "il y a des dealers, on les voit dans la rue et c'est pesant pour la grande majorité des habitants qui aspire au calme"

L'association a été personnellement touchée par les événements du milieu de semaine car depuis le début du confinement, le Secours Catholique organise des distributions alimentaires et de biens de première nécessité dans les locaux de la mairie de quartier. Une nouvelle distribution devait avoir lieu jeudi prochain, heureusement des colis ont pu être sauvés des flammes, la mairie de Limoges va mettre un autre local à disposition de l'association. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess