Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Violences à l'hôpital de Montargis : l'individu est en garde à vue et a reconnu les faits

-
Par , France Bleu Orléans, France Bleu

C'est une information France Bleu Orléans : l'individu qui a violenté des soignants ce vendredi au Centre hospitalier d'Amilly, dans le Loiret, est en garde à vue ce dimanche et a reconnu les faits. Il sera présenté au parquet ce lundi détaille le procureur de Montargis qui confirme l'information.

Photo d'illustration.
Photo d'illustration. © Radio France - Anne Oger

Après la scène de violence qui s'est déroulée ce vendredi en fin d'après-midi au Centre hospitalier de l'agglomération de Montargis, situé à Amilly, dans le Loiret, l'individu qui s'était emporté et interpellé après la mort de son père a été placé en garde à vue ce dimanche et a reconnu les faits devant les enquêteurs. C'est une information France Bleu Orléans, confirmée par le procureur de Montargis, Loïc Abrial, que nous avons joint. 

L'individu est connu des services de police pour quelques antécédents, sa garde à vue se terminera en début d'après-midi ce lundi et il sera présenté au parquet pour des faits de violences aggravées sur personnel soignant, menaces de mort et dégradation de bien public. Une procédure de plaidé coupable devrait être proposée par le procureur. Les victimes ont déposé plainte, tout comme l'hôpital.

Une autre enquête ouverte pour établir les circonstances de la mort du père

Par ailleurs, le procureur de Montargis annonce qu'une autre enquête est ouverte pour déterminer les causes du décès du père de l'individu. Une autopsie sera réalisée dans les prochains jours au centre médico-légal de Corbeil-Essonne. 

Ce vendredi en fin d'après-midi, un patient décède à l'hôpital de Montargis. Plusieurs membres de sa famille sont sur place. Rapidement, ils s'énervent. L'un des fils de ce patient, choqué par l'annonce du décès, s'emporte. Il insulte le personnel, frappe des soignants, en leur assénant plusieurs coups. Heureusement, il n'y a pas de blessé grave, essentiellement des dégâts matériels, des tables renversées notamment et des objets cassés. Loïc Abrial estimait que "quel que soit l'éventuel mécontentement ou l'état de choc, rien ne justifie de s'en prendre ainsi aux soignants."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess