Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Violences communautaires à Dijon

Violences communautaires à Dijon : des renforts de police envoyés de toute la région Bourgogne-Franche-Comté

-
Par , France Bleu Bourgogne, France Bleu

Dans un communiqué publié ce lundi, le préfet de la Côte-d'Or dénonce les violences entre des communautés tchétchène et maghrébine qui ont émaillé le week-end dans le centre ville de Dijon. Bernard Schmeltz annonce le déploiement de renforts policiers.

Le préfet de la Côte-d'Or annonce l'arrivée de renforts après les violences du weekend
Le préfet de la Côte-d'Or annonce l'arrivée de renforts après les violences du weekend © Maxppp - Romain Boulanger

Une bagarre géante dans la nuit de vendredi à samedi, un homme blessé par balle samedi soir, une voiture qui fait des tonneaux dans le quartier des Grésilles, les tensions se sont poursuivies tout le week-end à Dijon. 

Si le préfet de la Côte-d'Or Bernard Schmeltz, se garde de divulguer des éléments sur ces événements pour ne pas perturber les enquêtes en cours, le procureur de la République de Dijon, Eric Mathais, dénonçait ce lundi sur France Bleu Bourgogne, une dérive communautaire et raciste.

Dès ce dimanche 14 juin, une demi section de CRS (37 policiers) et des renforts de Brigade anti-criminalité (BAC) en provenance du Doubs et de Saône-et-Loire sont venus en soutien aux services de police et de gendarmerie engagés sur le dispositif pour toute la durée de l’événement et ce, jusqu’à tard dans la nuit. Dans son communiqué, le préfet précise que ce lundi soir, un escadron de gendarmes mobiles sera déployé sur le terrain

"J’invite chacun à conserver son sang-froid et à ne pas concourir, pas des excès de langage divers, à envenimer la situation. Les policiers et gendarmes ont fait leur devoir avec rigueur et professionnalisme dans une situation complexe." conclu Bernard Schmeltz

Choix de la station

À venir dansDanssecondess