Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Retrouvez les résultats définitifs du second tour des Municipales, commune par commune

Tous les résultats

Violences conjugales : à Besançon, un homme de 32 ans gifle puis tente d'étrangler sa femme

-
Par , France Bleu Besançon

En plein confinement, un entrepreneur roumain de 32 ans est sorti de ses gonds samedi en fin de matinée. Après une énième dispute dans l'appartement conjugal du quartier de Palente, à Besançon, il a giflé puis tenté d'étrangler sa femme avant de lui couper les cheveux avec un couteau.

La dispute s'est déroulée sur double fond de confinement et de séparation entre le couple
La dispute s'est déroulée sur double fond de confinement et de séparation entre le couple © Radio France - Anne Fauvarque

C'était la dispute de trop, la double lame pour un couple du quartier de Palente, à Besançon. Samedi, vers 11h15, une querelle éclate entre un entrepreneur roumain de 32 ans et sa femme, de nationalité française et d'origine roumaine, âgée de 30 ans. Le ton monte entre le couple, en instance de séparation puis l'homme se saisit d'un couteau qu'il brandit sous les yeux de sa conjointe et de leur 6 enfants en bas-âge. 

La femme et leurs 6 enfants le supplient de poser la lame. "Ça criait de partout", raconte le commandant Rachid Benazrine, adjoint du directeur départemental de la sécurité publique dans le Doubs. "L'homme a eu du mal supporter le confinement et le fait de rester avec sa femme avec laquelle il est en instance de séparation", précise-t-il.

L'homme a eu du mal supporter le confinement et le fait de rester avec sa femme avec laquelle il est en instance de séparation", Commandant Rachid Benazrine.

Dans la foulée, une nouvelle dispute éclate et le suspect s'approche de sa femme, la gifle puis tente de l'étrangler. Il prend une nouvelle fois le couteau et la pousse violemment contre un meuble. Ensuite, il lui maintient la tête de force et lui coupe les cheveux avec la lame. Quelques minutes après la police arrive pour arrêter l'homme, ce qu'il refuse catégoriquement.

Une arrestation houleuse

Des négociations s'engagent entre l'homme et les gardiens de la paix pour qu'il se rende. C'est à ce moment que le frère du suspect s'interpose pour éviter l'arrestation. Les négociations continuent entre la police et l'homme de 32 ans. Quelques minutes plus tard, l'entrepreneur est arrêté par la police puis emmené au commissariat de Besançon. Il est admis en garde à vue vers 11h55. 

Sa femme n'a aucun jour d'ITT (Incapacité Temporaire de Travail) et "minimise la portée des faits" rapporte le commandant Rachid Benazrine. L'homme de 32 ans doit rester en garde à vue au commissariat de Besançon jusqu'à lundi matin avant de passer devant le parquet, le même jour pour des "faits de violences". 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu