Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Le gouvernement annonce quatre millions d'euros supplémentaires pour les femmes victimes de violences

-
Par , France Bleu

Le gouvernement va augmenter de trois millions d'euros ses subventions aux associations qui aident les femmes victimes de violence et consacrer un million d'euros supplémentaire à des places d'hébergement pour éloigner les hommes violents, a annoncé mercredi Marlène Schiappa.

Quatre millions d'euros supplémentaires vont être consacrés à la lutte contre les violences faites aux femmes (illustration).
Quatre millions d'euros supplémentaires vont être consacrés à la lutte contre les violences faites aux femmes (illustration). © Maxppp - PHOTOPQR/LA MONTAGNE/SALESSE Florian

La secrétaire d'État chargée de l'Égalité entre les femmes et les hommes, Marlène Schiappa, a annoncé ce mercredi le déblocage de quatre millions d'euros supplémentaires pour les femmes victimes de violence. Trois millions d'euros vont être attribués aux associations de soutien aux victimes sous forme de subventions et un million d'euros sera consacré à des places d'hébergement pour éloigner les hommes violents. Ces quatre millions d'euros, inscrits dans le nouveau projet de budget rectificatif pour 2020 présenté ce mercredi en conseil des ministres, représentent une augmentation de 13% du budget propre au secrétariat d'État chargé de l'Égalité entre les femmes et les hommes, a précisé Marlène Schiappa dans un communiqué.

Le gouvernement prévoit en outre d'investir 1,2 million d'euros supplémentaire pour "pérenniser" en 2020 des "dispositifs d'accompagnement des auteurs de violences" indique l'AFP. Cette somme avait déjà été budgétée précédemment, mais inscrite dans une "réserve de précaution" qui va donc être "levée". Cet argent "servira intégralement à soutenir les actions d'associations portées via le Grenelle des Violences conjugales pour mieux protéger les femmes", selon la secrétaire d'État.

"Chaque euro est précieux"

Interrogée par l'AFP, la présidente de la Fondation des femmes, Anne-Cécile Mailfert, s'est félicitée d'une "excellente nouvelle", d'autant que "cet argent est nécessaire pour faire face à des situations d'urgence". Ces quelque cinq millions d'euros supplémentaires annoncés mercredi sont certes peu de chose comparés aux 45 milliards destinés à soutenir les secteurs les plus fragilisés par la récession, a-t-elle concédé. Mais le budget dédié à l'égalité femmes-hommes "est tout petit, donc chaque euro est précieux", a-t-elle jugé.

La Fondation des femmes, a précisé Anne-Cécile Mailfert, a collecté 2,7 millions d'euros pendant la crise sanitaire pour financer des nuits d'hébergement, des repas ou des biens de première nécessité pour des femmes qui avaient dû fuir en urgence, pendant le confinement, leur conjoint violent, et qui "n'avaient nulle part où aller".

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu