Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers - Justice

Violences conjugales : les victimes pourront désormais déposer plainte à l'hôpital Nord Franche-Comté

-
Par , France Bleu Belfort-Montbéliard

Les victimes de violences conjugales pourront désormais déposer plainte directement à l'hôpital Nord Franche-Comté auprès des gendarmes, à partir du 1er janvier 2020. C'est le sens de la convention signée ce mardi entre les autorités locales et l'hôpital

Le 3919 est un service d’écoute téléphonique pour les femmes victimes de violences conjugales (photo d'illustration)
Le 3919 est un service d’écoute téléphonique pour les femmes victimes de violences conjugales (photo d'illustration) © Maxppp - Christophe Petit Tesson

Belfort, France

La commission départementale de prévention et de lutte contre les violences faites aux femmes du Territoire de Belfort s’est réunie ce mardi 26 novembre. Parmi les mesures annoncées : la signature d’une convention avec l’hôpital Nord Franche-Comté. Objectif : permettre l’accueil et le dépôt de plainte des victimes de violences, au sein même de l’établissement hospitalier.

Les gendarmes se déplaceront à l'hôpital

"A compter du 1er janvier 2020, les personnes victimes de violences prises en charge à l’hôpital Nord Franche-Comté auront la possibilité de déposer plainte directement sur place. La gendarmerie se déplacera à l'hôpital pour entendre la plainte", indique la Préfecture du territoire de Belfort dans un communiqué.

En 2019 (données à mi novembre), 436 faits de violences faites aux femmes ont été recensés en zone police dans le Territoire de Belfort, dont 109 dans le cadre familial. Et en zone gendarmerie, ce sont 117 victimes de violences intrafamiliales qui ont été enregistrées, dont 65 femmes majeures et 35 enfants.

Création d'une cellule en Préfecture

Une cellule départementale "dédiée à la prise en charge opérationnelle des femmes victimes de violences conjugales" sera également installée en Préfecture. Objectif : évaluer et coordonner tous les dispositifs d'accompagnement nécessaires aux victimes (mesures de protection, de mise à l’abri, recherche d’hébergement, accompagnement juridique, social et psychologique...).

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu