Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Violences conjugales : des centaines de personnes rassemblées à Paris ce samedi pour dénoncer les féminicides

- Mis à jour le -
Par , France Bleu, France Bleu Paris

Des centaines de personnes ont répondu à l'appel du Collectif des proches et familles de victimes de féminicides, ce samedi, place de la République à Paris. Elles réclament des mesures contre les violences faites aux femmes.

Muriel Robin était présente à la manifestation contre les féminicides ce samedi à Paris.
Muriel Robin était présente à la manifestation contre les féminicides ce samedi à Paris. © Radio France - Maïwenn Bordron

"Protégez-les !" : c'est le mot d'ordre du rassemblement organisé ce samedi à Paris par le collectif des proches et familles de victimes de féminicides. Le rendez-vous était donné à 17h place de la République. Les centaines de participants présents (2.000 selon les organisateurs) réclament des mesures fortes pour lutter contre les violences faites aux femmes. 

La foule a scandé "ça suffit" et a observé 74 minutes de silence pour les 74 femmes tuées depuis le début de l'année par leur conjoint ou ex-compagnon. 

Des proches de victimes de féminicides étaient prévus au rassemblement ce samedi à Paris. - Radio France
Des proches de victimes de féminicides étaient prévus au rassemblement ce samedi à Paris. © Radio France - Maïwenn Bordron

L'appel lancé dans le journal Libération samedi dernier a engendré de nombreuses réactions. Jeudi, des féministes ont demandé à Emmanuel Macron de prendre "cinq mesures immédiates" contre les meurtres de femmes par leur compagnon ou ex-compagnon.

74 victimes de féminicides depuis le 1er janvier

74 femmes sont mortes sous les coups de leur conjoint ou ex-compagnon depuis le début de l'année selon le collectif. La dernière victime est décédée vendredi soir à Perpignan. La femme de 32 ans a été retrouvée morte, touchée par plusieurs coups de couteau. Son compagnon a reconnu son implication.

Mercredi, c'est une jeune femme enceinte de trois mois qui est morte à Saint-Denis. Son conjoint a été arrêté sur place et placé en garde à vue. La femme avait déposé une main courante la veille du drame. Et dans la nuit de mardi à mercredi, à Vaux-en-Velin dans le Rhône, un homme est accusé d'avoir tuée sa compagne à coups de marteau avant de se suicider.