Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Violences contre de jeunes footballeurs d'Ingré : le président de la Ligue du Centre porte plainte

-
Par , France Bleu Orléans, France Bleu Berry

Après l'agression de jeunes footballeurs du club d'Ingré, ce dimanche 13 octobre à Bourges Moulon, à la fin d'un match de coupe Gambardella, le président de la Ligue du Centre de football annonce que la Ligue porte plainte. Et des sanctions disciplinaires sont possibles contre les dirigeants

Antonio Teixeira le président de la Ligue du Centre de Football
Antonio Teixeira le président de la Ligue du Centre de Football - Ligue du centre

Ingré, France

Le président de la Ligue du Centre de football réagit après les violences qui se sont déroulées ce dimanche 13 octobre, sur le terrain de Bourges-Moulon, lors d'un match de coupe Gambardella, la coupe de France des moins de 18 ans. 

Comment vont ces jeunes footballeurs d'Ingré agressés dimanche ?

"Ils sont traumatisés, évidemment. Je suis en contact permanent avec le président du club d'Ingré. Ces jeunes  sont perdus. Ces événements sont inadmissibles, on va rester auprès d'eux, on va les suivre. Ce soir je suis au tirage au sort des coupes de France à Orléans, on va reparler de cette agression".

Ce dimanche après-midi, les jeunes footballeurs d'Ingré sont menés au score, mais reviennent à égalité à quelques minutes de la fin de la rencontre. La victoire se joue aux tirs aux buts, Ingré l'emporte, mais dès le coup de sifflet final, les jeunes ingréens sont roués de coups par des joueurs et des spectateurs du club de Bourges-Moulon. 

Comment va réagir la Ligue du Centre de Football ?

"J'ai demandé à ce que des plaintes soient déposées, on va se porter partie civile. Ensuite ce dossier va passer en commission de discipline, il y aura une instruction. Il y aura des sanctions exemplaires, je ne peux pas cautionner de tels actes sur un terrain. Un match c'est d'abord un jeu, ça doit rester un plaisir. La Ligue va réagir très fermement"

L’entraîneur du club d'Ingré a raconté à France Bleu Orléans que personne au club de Bourges-Moulon ne s'est dépêché pour ouvrir les vestiaires, au moment de l'agression, pour mettre les jeunes joueurs à l'abri. "Bien sûr qu'il y a eu des manquements" reconnait Antonio Teixeira. "Et ça n'est pas la première fois qu'il y a des incidents sur le terrain de Bourges-Moulon, on a déjà alerté les dirigeants. Le club subira les conséquences de ces incidents qu'on ne peut plus tolérer".

En août 2019, la Ligue de Centre de Football avait rappelé dans un communiqué qu'elle sanctionnerait toutes les incivilités et que la responsabilité directe des dirigeants serait recherchée dans chaque incident. "Dans un premier temps il y aura des sanctions contre les joueurs, qui ont été identifiés. On va entendre l'arbitre. Tous ceux qui seront mentionnés dans les rapports, nous les poursuivrons"

Les dirigeants doivent prendre leurs responsabilités

"On ne doit plus être laxistes, comme on l'a été sur ce match à Bourges. Nous allons beaucoup insister sur la lutte contre ces violences dans nos prochaines réunions, sur tout le territoire de la Ligue. On va être très vigilants, c'est notre priorité. On va aussi faire de la prévention, il y a un programme éducatif fédéral, il doit servir à cela" conclut Antonio Teixeira. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu