Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Violences dans un bar de Guéret : quatre jeunes en garde à vue, plusieurs mois après les faits

-
Par , France Bleu Creuse

Quatre jeunes viennent d'être placés en garde à vue, ce mercredi 3 mars à Guéret. Ils sont soupçonnés d'avoir agressé trois personnes dans un bar de la ville, le 2 octobre 2020. Il a fallu plusieurs mois pour les identifier.

Le Tribunal de Grande Instance de Guéret (Creuse)
Le Tribunal de Grande Instance de Guéret (Creuse) © Radio France - Romain Berchet

Les auteurs présumés d'une bagarre dans un bar de Guéret ont été placés en garde à vue ce mercredi 3 mars. Ces quatre jeunes, âgés de 19 à 24 ans, sont soupçonnés d'avoir commis des violences sur trois autres personnes, le 2 octobre 2020 à l'Annexe. Les caméras de l'établissement ont filmé la scène. Il a fallu plusieurs mois pour identifier ces jeunes, qui n'étaient pas connus de leurs victimes, ni des gérants du bar. 

Gifles, coups de poing et tables renversées

Ce 2 octobre 2020, le ton serait monté pour une simple histoire de verres. Les quatre suspects reprochaient à deux autres jeunes accoudés au bar, d'avoir touché leurs consommations. Rapidement l'échange a dégénéré. Les quatre suspects auraient d'abord insulté leurs victimes, avant de leur mettre des gifles et même des coups de poings, renversant des tables au passage. 

D'après les premiers éléments de l'enquête, les deux victimes n'auraient pas riposté. L'une d'elle a reçu un gros coup de poing dans la mâchoire et a obtenu 44 jours d'incapacité temporaire de travail (ITT). Son ami a aussi reçu des coups, mais sans ITT. Une troisième personne qui a cherché a s'interposer a aussi été frappée, sans ITT. 

Quatre jeunes quasi inconnus de la justice

Les quatre suspects sont un Guérétois, deux Creusois et un jeune de l'Allier. Ils ne connaissaient pas leurs victimes et n'étaient pas des habitués de ce bar. Trois d'entre eux n'avaient aucun casier judiciaire. Le dernier avait seulement commis une infraction routière. Leur identification a pris du temps. C'est pour cette raison que leur garde à vue n'intervient que cinq mois après les faits. 

Trois d'entre eux reconnaissent les faits. Ils expliquent s'être fortement alcoolisés ce soir-là et être entrés dans un "état second". Le quatrième en revanche, nie avoir participé à cette bagarre. Il prétend même que ce n'est pas lui qui apparaît sur les images filmées par la caméra. 

Ils seront convoqués en juin 2021 devant le tribunal correctionnel de Guéret. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess