Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Violences à Douarnenez : 2 hommes présentés à un juge quimpérois

vendredi 7 août 2015 à 12:43 Par Benjamin Bourgine, France Bleu Breizh Izel

Deux hommes sont présentés à un juge d'instruction de Quimper aujourd'hui. Deux autres sont actuellement recherchés pour des actes d'une grande violence commis en début de semaine sur un jeune de 21 ans lors d'une soirée à Douarnenez

gendarmerie
gendarmerie - Nathalie de Keyzer

La gendarmerie du Finistère recherche deux hommes soupçonnés d'avoir participé à des faits de violences aggravées et de séquestration.

Dans cette affaire, il y a vraisemblablement 4 agresseurs et une victime , mais les circonstances restent encore à éclaircir. En plus des deux personnes en fuite, deux autres hommes, les deux locataires d'une maison de Douarnenez, ont été placés en garde à vue jeudi matin. 

Tous les quatre se seraient acharné sur un jeune de 21 ans lors d'une soirée dans cette maison de Douarnenez en début de semaine. Pour le moment, on ne connait pas les raisons de ce déchainement de violence. 

Pendant un temps, ces actes ont pu être qualifiés "d'actes de barbarie" et donc passibles de la cour d'assises. Mais le parquet de Quimper a finalement choisi de retenir "violences aggravées et séquestration". Un juge d'instruction quimpérois entend ce vendredi les deux hommes gardés à vue depuis hier . Leur maintien en détention a été requis.

En revanche, la victime est très choquée et traumatisée. Ce jeune est hospitalisé à Quimper "Et il va y rester encore un peu " déplore un enquêteur , en soulignant que les actes de violences sont particulièrement graves. Il aurait entre autre les 2 tympans crevés.