Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Violences du 1er mai 2018 : Alexandre Benalla et trois autres personnes renvoyées en procès

-
Par , France Bleu

Alexandre Benalla devra s'expliquer devant les juges pour les violences commises le 1er mai 2018 à Paris, dont les images avaient fait scandale. L'ancien collaborateur de l'Elysée et trois autres personnes sont renvoyées en procès, notamment pour "violences volontaires", a-t-on appris ce mardi.

Alexandre Benalla, en 2019.
Alexandre Benalla, en 2019. © AFP - Geoffroy VAN DER HASSELT

Il y aura bien un procès Benalla après les les violences commises contre des manifestants le 1er mai 2018 à Paris, dont les images avaient fait scandale.

L'ancien collaborateur de l'Elysée, mis en cause notamment dans cette affaire, est renvoyé devant un tribunal correctionnel, comme trois autres personnes. 

Second procès pour Alexandre Benalla, en plus de celui des faux passeports 

Déjà renvoyé en correctionnelle pour l'utilisation frauduleuse de passeports diplomatiques et de service, Alexandre Benalla affrontera donc un second procès, au côté de trois autres prévenus, notamment pour les "violences volontaires" commises sur des manifestants à Paris, qui avaient déclenché une violente polémique. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess