Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Violences entre Turcs et Arméniens sur l'A7 à Reventin-Vaugris : deux personnes mises en examen

-
Par , France Bleu Isère, France Bleu Drôme Ardèche

Un peu plus d'un mois après les affrontements entre membres des communautés turque et arménienne, au péage de Reventin-Vaugris (Isère), deux hommes - un père et son fils -viennent d'être mis en examen par une juge d'instruction à Vienne pour des faits de violences aggravées.

C'est au palais de justice de Vienne (Isère) que les deux hommes ont été mis en examen.
C'est au palais de justice de Vienne (Isère) que les deux hommes ont été mis en examen. © Radio France - Céline Loizeau

La scène remonte au mercredi 28 octobre au petit matin, au niveau du péage de Reventin-Vaugris, sur l'A7, en Isère. Des membres de la communauté arménienne veulent sensibiliser à la situation dans le Haut-Karabagh, province peuplée d'Arméniens mais rattachée à l'Azerbaïdjan, qui a pour alliée la Turquie. Des membres de la communauté turque sortent de leur voiture et les affrontements commencent. Il y aura au total sept blessés, trois issus de la communauté turque et quatre côté arméniens, dont un grave, un garçon de 23 ans de Bourg-lès-Valence qui a reçu un coup de marteau à la tête.

Un père de 45 et son fils de 21 ans

Mi-novembre, une information judiciaire était ouverte par le parquet de Vienne. Et ce mardi 1er décembre, une juge d'instruction a mis en examen pour violences aggravées deux hommes, un père de 45 ans et son fils de 21 ans, issus de la communauté turque. Deux personnes qui habitent en Ardèche. C'est ce que précise ce mardi soir Audrey Quey, procureure de la République, confirmant une information de nos collègues du Dauphiné Libéré

Audrey Quey indique à France Bleu Isère qu'il est "reproché au père des violences sur deux victimes, au fils des violences sur trois personnes dont le coup de marteau sur le jeune homme qui s'est vu prescrire 30 jours d'ITT." Les deux hommes ont ont été placés sous contrôle judiciaire avec interdiction d'entrer en contact avec les victimes et de quitter le territoire français. 

Un autre fils, placé en garde à vue, mais à ce stade pas poursuivi

Par ailleurs, selon le parquet de Vienne, un autre jeune homme, membre de la même famille, s'était aussi rendu ces dernières heures à une convocation des policiers de la CRS autoroutière qui mènent l'enquête. Il n'y a pour l'instant aucune poursuite retenue contre lui, faute d'éléments suffisants. 

"Ces personnes avaient porté plainte elles aussi. L'exploitation des images issues de vidéos et les témoignages ont permis d'établir leur mise en cause, mais ça n'empêche pas qu'à ce stade, ils restent aussi considérés comme victimes", souligne Audrey Quey. L'enquête se poursuit pour établir d'éventuelle autres responsabilités.

-
- © Visactu
Choix de la station

À venir dansDanssecondess