Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Violences envers des sapeurs-pompiers dijonnais : un homme condamné à trois mois de prison ferme

-
Par , France Bleu Bourgogne, France Bleu

Coups de poing, insultes et crachats envers quatre sapeurs-pompiers dijonnais : un homme a été condamné à trois mois de prison ferme et dix mois avec sursis. Il devra aussi payer des dommages et intérêts. Le SDIS de Côte-d’Or se félicite de cette décision de justice.

Cinq agressions envers des pompiers ont eu lieu en à peine cinq mois cette année
Cinq agressions envers des pompiers ont eu lieu en à peine cinq mois cette année © Radio France - Jade Peychieras

Dijon, France

Le SDIS de Côte-d'Or affichait ce samedi sa reconnaissance envers la justice sur son compte twitter. Cela fait suite à l'agression subie par quatre sapeurs-pompiers de Dijon lors d’une intervention le jeudi 9 mai dernier, l'un d'eux a même été frappé de "coups de poing". Le président du conseil d'administration du SDIS de la Côte d'Or, Hubert Poullot, s'est exprimé suite à ce jugement, précisant que "ces comportements mettaient aussi en danger des hommes qui sont dévoués pour assurer la sécurité des personnes."

Il est rappelé qu'une agression de pompier est considérée comme un délit aggravé. L'homme écope de trois mois de prison ferme et dix mois avec sursis et mise à l'épreuve, 250 euros de dommages et intérêts pour les trois pompiers et 400 euros celui qui a été frappé. 

Pour rappel, il y a eu au moins cinq agressions sur des pompiers depuis le début de l'année dans le département. Une campagne nationale #TouchePasAMonPompier a même été lancée suite à ces violences.

Choix de la station

France Bleu