Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Violences à la soirée moules-frites : de la prison ferme pour l'agresseur à la machette

lundi 3 août 2015 à 19:38 France Bleu Pays d'Auvergne

La soirée moules-frites s'était mal terminée. L'auteur d'une agression à la machette il y a un mois à Luzillat a été condamné lundi à quatre ans de prison dont un an avec sursis mise à l'épreuve par le tribunal correctionnel de Clermont-Ferrand. Sa compagne a aussi été condamné à du sursis et des travaux d'intérêt général.

Le palais de justice de Clermont-Ferrrand
Le palais de justice de Clermont-Ferrrand © Radio France - -Emmanuel Moreau

Le 4 juillet dernier à Luzillat à la soirée moules-frites organisée par le comité des fêtes, le ton était monté. L'agresseur avait bu, plusieurs personnes ont essayé de le calmer mais sans succès. Il a fini par brandir une machette et blesser très gravement un des hommes qui tentait d'intervenir. Des blessures au cou, à l'oreille, aux doigts et au poignet. 

Trois doigts sectionnés pour sa victime

A l'audience lundi au tribunal correctionnel de Clermont-Ferrand, la victime est venue témoigner, le poignet et la main gauche dans une grande attelle bleue. Trois doigts ont été sectionnés. A l'arrière du cou,  les cheveux qui repoussent commencent à cacher une grande cicatrice mais pas le lobe de l'oreille en partie sectionné. 

PROCES LUZILLAT SON 2

Son agresseur, un jeune homme de 28 ans, a une famille et un emploi, mais il devient agressif lorsqu'il boit. C'est ce qu'a expliqué son avocat, Maitre Khanifar. Son client a d'ailleurs déjà été condamné pour violences avec armes alors qu'il avait bu. Récidiviste, il a été condamné à quatre ans de prison, dont un an avec sursis mise à l'épreuve.

PROCES LUZILLAT SON 1

De la prison ferme pour lui, du sursis pour sa compagne

 Sa femme avait bien tenté de le calmer. Elle a refusé d'aller chercher la machette comme il lui commandait, avant finalement de s'exécuter sous la menace. Le tribunal correctionnel de Clermont-Ferrand l'a condamné à six mois de prison avec sursis et 240 heures de travail d'intérêt général pour complicité.

Par :