Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Violences policières : des rassemblements en hommage à George Floyd dans plusieurs villes de France

- Mis à jour le -
Par , France Bleu

Les obsèques de George Floyd, cet homme noir tué lors d'une interpellation le 25 mai dernier aux États-Unis, se déroulent ce mardi à Houston, au Texas. En France, des rassemblements "tolérés" étaient organisés dans plusieurs villes pour lui rendre un dernier hommage.

Le jour des obsèques de George Floyd, des rassemblements sont organisés dans plusieurs villes en France.
Le jour des obsèques de George Floyd, des rassemblements sont organisés dans plusieurs villes en France. © Maxppp - Franck Dubray

Huit minutes et 46 secondes de silence : c'est l'hommage qui a été rendu à George Floyd ce mardi dans plusieurs villes de France. Ses obsèques ont débuté à 18h à Houston, au Texas, la ville d'origine de cet homme de 46 ans tué lors d'une interpellation le 25 mai dernier. Un drame qui a entraîné une vague d'indignation dans le monde entier.

Dans l'Hexagone, bien qu'interdits par la loi en raison de la crise sanitaire, ces rassemblements sont "tolérés", a déclaré Christophe Castaner, au micro de BFMTV/RMC. Selon le ministre de l'Intérieur, les manifestations "ne sont pas (autorisées) dans les faits (...) mais l'émotion mondiale, qui est saine sur ce sujet, dépasse au fond les règles juridiques qui s'appliquent". Il demande aux manifestants de bien respecter les gestes barrières 

Des politiques genou à terre à Paris

Lancé par SOS Racisme et relayé par de nombreuses organisations, un rassemblement était organisé place de La République à Paris à partir de 18h. Plusieurs milliers manifestants ont respecté huit minutes et 46 secondes de silence, durée durant laquelle le policier a mis son genou sur le cou de George Floyd.

La chanteuse Camelia Jordana était présente tout comme plusieurs personnalités politiques. Le leader de la France insoumise, Jean-Luc Mélenchon, Yannick Jadot (EELV) ou encore Olivier Faure, premier secrétaire du parti socialiste, ont tous posé un genou à terre, en hommage à George Floyd. "Il y a un mouvement qui se dessine de prise de conscience dans le pays contre l'horrible contamination du racisme, là ou on voudrait pas le voir, dans un corps important, la police", a déclaré Jean-Luc Mélenchon. "J'invite les policiers à dénoncer leur collègues quand ils sont racistes et violents", a-t-il ajouté.

Manifestations en région

Des manifestations ont également eu lieu en région ce mardi, à Lille, Grenoble, Dijon, Metz, Valence ou encore Poitiers. Rassemblements aussi à Angers et Bordeaux. A Bordeaux justement, une centaine de personnes se sont rassemblées place de la Victoire pour rendre hommage à George Floyd.

A Orléans, plus d'un millier de manifestants se sont agenouillés, le point levé, pendant près de neuf minutes. Même scène à Caen, devant le Mémorial, où certains ont mis le genou à terre.

Un rassemblement est prévu à Toulouse, mais mercredi. Et à Nantes, plus de 2.000 manifestants se sont réunis ce lundi et ont défilé dans les rues de la ville.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess