Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Violences sur des contrôleurs de la TAN à Nantes : prison ferme pour l'un des agresseurs

mercredi 25 octobre 2017 à 20:14 Par Pascal Roche et Antoine Denéchère, France Bleu Loire Océan

Un homme a été condamné à 10 mois de prison dont six mois ferme mercredi par le tribunal correctionnel de Nantes, son frère écope de 6 mois avec sursis. Ils étaient poursuivis pour avoir violemment agressé des contrôleurs de la TAN samedi.

Prison ferme pour l'un des agresseurs des contrôleurs de la TAN
Prison ferme pour l'un des agresseurs des contrôleurs de la TAN © Radio France - Pascal Roche

Nantes, France

Deux frères, de 22 et 31 ans, comparaissaient devant le tribunal correctionnel de Nantes mercredi après-midi, ils étaient poursuivis pour l'agression de cinq contrôleurs de la TAN (réseau de transports en commun de l'agglomération) samedi à la station Duchesse Anne.

L'aîné, déjà condamné pour violences conjugales en 2015, écope de 10 mois de prison dont six mois ferme et deux ans de mise à l'épreuve, un mandat d'arrêt a été délivré à son encontre, il a été conduit en prison à l'issue de l'audience. Son frère est condamné de six mois avec sursis et deux ans de mise à l'épreuve.

A l'audience, l'aîné a fini par présenter ses excuses aux victimes mais il a expliqué avoir paniqué devant les contrôleurs en pensant que son fils lui avait échappé à la descente du busway.

Nouvelle agression au moment où se déroulait le procès

Alors que l'audience se déroulait devant le tribunal correctionnel, un conducteur de bus de la TAN a été agressé, l'incident s'est produit au terminus de la ligne C5, à l'arrêt Quai des Antilles. Un homme lui a donné un coup de poing pour une raison inconnue et a pris la fuite.

Cette nouvelle agression survient au lendemain d'une "'journée blanche", les agents de la TAN ont refusé de prendre leur service mardi, l'ensemble du réseau de bus et de tramway de l'agglomération a été paralysé toute la journée.