Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

PHOTOS - Dégâts importants après les violences urbaines de la nuit à Aubenas

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Drôme Ardèche

Pour la deuxième nuit consécutive, des violences ont éclaté dans la nuit de mardi à mercredi, quartier des Oliviers, à Aubenas (Ardèche). Plusieurs incendies ont été allumés. Policiers et pompiers caillassés.

Le centre des services a été incendié dans la nuit de mardi à mercredi, quartier des Oliviers, à Aubenas.
Le centre des services a été incendié dans la nuit de mardi à mercredi, quartier des Oliviers, à Aubenas. © Radio France - Willy Moreau

L'agitation a débuté vers 23h30, avec des feux de poubelle dans le quartier des Oliviers, à Aubenas (Ardèche). La situation a empiré vers 2h30 du matin. Une vingtaine d'individus cagoulés, des jeunes âgés de 15 à 20 ans, ont mis en place des barrages avec des détritus qu'ils ont incendiés. À leur arrivée, les secours (pompiers et policiers) ont été victimes de jets de pierres et de boules de pétanque. Les véhicules des pompiers ont été endommagés. Personne n'a été blessé.

Un des barrages mise en place pour empêcher l'intervention des pompiers à Aubenas.
Un des barrages mise en place pour empêcher l'intervention des pompiers à Aubenas. © Radio France - Willy Moreau

Les dégâts sont impressionnants. Quatre véhicules appartenant au département de l'Ardèche ont été incendiés. Deux bâtiments publics ont été endommagés par la propagation de ces feux : le centre médico-social et le pôle communal des services. Un choc pour les habitants du quartier et pour les salariés de ces structures en arrivant à leur travail ce mercredi matin.

Les pompiers intervenaient encore ce mercredi matin pour éteindre définitivement l'incendie du centre des services à Aubenas.
Les pompiers intervenaient encore ce mercredi matin pour éteindre définitivement l'incendie du centre des services à Aubenas. © Radio France - Willy Moreau

A 5h30 ce mercredi matin, les secours ne pouvaient pas accéder au quartier. Les pompiers attendaient les renforts de police pour pouvoir intervenir. Ils ont fini par entrer dans le quartier au lever du jour, pour éteindre les brasiers.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Pas d'explication à la flambée de violences

Il n'y a pas eu d'événement déclencheur à cette flambée de violences, si ce n'est peut-être une forme de mimétisme avec d'autres quartiers sensibles qui s'agitent en France. En tout cas, il n'y avait pas eu une telle agitation dans ce petit quartier des Oliviers depuis 2005. Le préfet de l'Ardèche a demandé le renfort d'une demi-compagnie de CRS pour la nuit prochaine. À défaut, ce sont les policiers ardéchois qui renforceraient leurs effectifs sur Aubenas pour éviter de nouveaux incidents.

Les dégâts sur un rond-point du quartier des Oliviers à Aubenas
Les dégâts sur un rond-point du quartier des Oliviers à Aubenas © Radio France - Willy Moreau

Enedis est intervenu cette nuit, après la destruction de boîtiers électriques. GRDF aussi pour mettre en sécurité le réseau de gaz.

Un boîtier électrique a été détruit. ERDF est intervenu cette nuit.
Un boîtier électrique a été détruit. ERDF est intervenu cette nuit. © Radio France - Willy Moreau

Plusieurs véhicules ont été incendiés devant le centre médico-social, endommageant le bâtiment.

Au total quatre véhicules appartenant au conseil départemental ont été incendiés
Au total quatre véhicules appartenant au conseil départemental ont été incendiés © Radio France - Willy Moreau

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Ce mercredi matin, suite à ces événements le conseil départemental de l'Ardèche annonce la fermeture du centre médico-social pour la journée.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Deuxième nuit de violences consécutive

Dans la nuit de lundi à mardi, déjà un guet-apens avait été tendu aux policiers, dans ce même quartier des Oliviers. La voiture des agents (qui intervenaient pour de soit-disant feux de poubelles) a été caillassée par des individus au visage dissimulé. La vitre arrière a été brisée mais personne n'a été blessé.

Ce mercredi matin, le maire d'Aubenas se refuse à tout commentaire.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess