Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Violences urbaines à Audincourt: trois jeunes mis en examen

-
Par , France Bleu Belfort-Montbéliard

Après les violences urbaines du week-end dernier dans le Pays de Montbéliard, notamment à Audincourt, trois jeunes avaient été interpellés. Ils ont été mis en examen.

Les trois jeunes ont été déférés ce lundi devant la justice
Les trois jeunes ont été déférés ce lundi devant la justice © Radio France - Wassila Guitoune

Audincourt, France

Après les violences urbaines du week-end dernier dans le pays de Montbéliard, notamment à Audincourt et Valentigney, les trois jeunes qui avaient été interpellés sur place ont été mis en examen ce mardi nous apprend la procureure de la république de Montbéliard dans un communiqué. 

Le mineur de 16 ans a interdiction de sortir de chez lui la nuit

Le mineur de 16 ans qui avait actionné une grenade dans la poche d'un policier (visiblement accidentellement, cela a été confirmé par les vérifications techniques de l'enquête) est mis en examen pour "participation à un groupement en vue de commettre des violences contre des personnes". Il a été placé sous contrôle judiciaire, avec interdiction de sortie du domicile familial  entre 20H et 8H et suivi par la protection judiciaire de la jeunesse.

Les deux majeurs ont été placés en détention provisoire

Les deux majeurs, qui avaient été interpellés à proximité de l'incendie de la MJC des Champs Montants, ont eux été mis en examen pour "destruction par moyen dangereux". Ils ont été placés en détention provisoire ce mardi dans des maisons d'arrêt distinctes en attendant leur procès.