Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Violences urbaines à Montbéliard : quatre personnes interpellées à l'aube à la Petite Hollande

Quatre personnes, soupçonnées d'être impliquées dans des violences urbaines survenues en juillet dernier, ont été interpellées ce mardi matin à l'aube, à Montbéliard. Une opération qui intervient au lendemain de la visite du ministre de l'Intérieur à Montbéliard.

Intervention des hommes du RAID (photo d'illustration)
Intervention des hommes du RAID (photo d'illustration) © Maxppp - Maxppp

Quatre personnes, soupçonnées d'avoir participé à des violences urbaines l'été dernier à Montbéliard, ont été interpellées ce mardi matin dans le quartier de la Petite Hollande, à Montbéliard, a-t-on appris de source judiciaire.

Intervention à l'aube

Le RAID de Strasbourg est intervenu aux aurores, vers 6 heures du matin, pour une opération qui avait été prévue il y a plusieurs jours. Cette opération intervient au lendemain de la visite officielle de Gérald Darmanin, le ministre de l'Intérieur à Montbéliard.

Quatre hommes d'une vingtaine d'années ont été interpellés sans difficulté, puis ont été placés en garde à vue. Ils sont soupçonnés d'être à l'origine d'une flambée de violences en juillet dernier, dans le quartier de la Petite Hollande. Selon la police de Montbéliard, ces quatre jeunes hommes seraient plus précisément impliqués dans les violences survenues lors du 14 juillet. Ils ont été identifiés après une enquête au long cours, ouverte cet été après les violences.

Le RAID de Strasbourg est intervenu dans un immeuble du quartier pour l'interpellation d'un seul de ces quatre hommes, "le plus susceptible d'être dangereux" explique la police de Montbéliard, qui s'est chargée seule de l'arrestation des trois autres personnes.

Il n'y a eu aucune résistance, aucune complication, aucun blessé durant l'intervention, et sans que ne trouble le quartier et fasse naître des tentatives de représailles a indiqué la police.

Un couvre-feu avait été mis en place pour les mineurs de moins de 16 ans l'été dernier, après des altercations avec les forces de l'ordre. Des voitures avaient été incendiées et des abribus caillassés.

Les quatre hommes interpellés vont rester en garde à vue pour être entendus par les enquêteurs, avant d'être présentés à un magistrat de Montbéliard.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess