Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Violences urbaines : jets de pierres et feux de poubelles dans le Pays Haut

La tension est nettement palpable dans le Pays Haut de la Meurthe-et-Moselle. Pompiers et policiers font face depuis quinze jours à des jets de pierre lors de leurs interventions pour des feux de poubelles ou de voitures. Le syndicat Unité SGP Police réclame l'envoi sur place de CRS.

Police nationale. (Illustration)
Police nationale. (Illustration) © Radio France - Valentine Letesse

Ce n'est pas la première fois que les quartiers de Longwy et de Mont Saint Martin en Meurthe-et-Moselle sont en ébullition mais depuis quinze jours la tension est nettement montée d'un cran. Chaque soir pratiquement, policiers et pompiers sont sollicités pour des feux de poubelles ou de voiture et à leur arrivée, ils sont accueillis par des jets de pierre ou toutes sortes d'objets dangereux. En début de semaine, c'est l'épicerie sociale de la ZUP de Mont Saint Martin qui a fait les frais de ces violences. Son local a été cambriolé.

Les CRS en renfort ?

Laurent Bessin, délégué départemental adjoint du syndicat Unité SGP Police a écrit au préfet pour demander des renforts " Il y a clairement une volonté de s'en prendre aux forces de l'ordre et aux pompiers, sur un incendie de pneus par exemple, nous avons retrouvé des bombes aérosols, afin qu'elles explosent lors de l'intervention. Nous essayons plus ou moins de contenir ces violences mais il faut savoir que nous manquons cruellement d'effectifs. Sur la centaine de policiers rattachés à cette circonscription, entre 20 et 30 postes sont vacants. C'est pourquoi dans un premier temps, face à cette flambée de violence, nous avons demandé au préfet d'envoyer au plus vite une compagnie de CRS et ensuite il faudra envisager des recrutements pérennes pour cette circonscription".

Le local de l'épicerie sociale de Mont Saint Martin a été cambriolé
Le local de l'épicerie sociale de Mont Saint Martin a été cambriolé - Aucun
Choix de la station

À venir dansDanssecondess