Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Violent incendie à Argelès-sur-Mer, plus de 2.500 campeurs évacués

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Roussillon, France Bleu

Un incendie a détruit près de 70 hectares de végétation aux portes d'Argelès-sur-mer ce lundi. À 20 heures, le feu était fixé, et 2.500 vacanciers ont pu regagner les trois campings évacués. Plusieurs autres incendies se sont déclarés ce lundi dans les Pyrénées-Orientales.

Des centaines de campeurs évacués ont été accueillis dans deux gymnases et une salle polyvalente
Des centaines de campeurs évacués ont été accueillis dans deux gymnases et une salle polyvalente © Radio France - Emmanuel Grabey

Argelès-sur-Mer, France

Un violent incendie s'est déclaré en tout début d'après-midi ce lundi sur la commune d'Argelès-sur-Mer, entre le Bocal du Tech et la route de Taxo, au niveau du mas de l'Arbre blanc.  Devant l’avancée des flammes, plus de 2.500 vacanciers ont été évacués de trois campings (les Galets, le Dauphin et le Pearl), avec l'aide de petits trains touristiques. Ils ont été conduits vers des salles polyvalentes et le gymnase du lycée Christian-Bourquin. "Tout s'est passé dans le calme" selon le maire Antoine Parra qui a déclenché une cellule de crise.

Jusqu'à 180 hommes ont été mobilisés, avec l'aide de 30 véhicules, quatre Canadair et un hélicoptère. "La principale difficulté, c’est le vent extrêmement violent qui attise les flammes, explique Jean-Pierre Salles-Mazou, le patron des pompiers des Pyrénées-Orientales. Nous devons faire face également à huit autres incendies dans le département, dont certains très virulents. Ce qui nous oblige par moment à détourner les moyens aériens."

Une centaine de pompiers venus des département voisins sont venus prêter main forte et relayer leurs collègues catalans, pour noyer définitivement l'incendie, et permettre aux vacanciers de regagner leurs campings. 

26 départs de feu recensés en une journée

Au total, plus de 330 pompiers du département ont du intervenir sur les 26 départs de feu recensés sur la journée de lundi. Si certains ont été éteints très rapidement et n'ont provoqué que quelques mètres carrés de dégâts, plusieurs autres ont parcouru plusieurs hectares avant d'être stoppés. Au pire de la journée, dix brasiers mobilisaient les pompiers au sol et les quatre Canadairs :

  • À Villeneuve-de-la-Raho, des maisons ont été menacées. Ils étaient 73 pour éteindre la dizaine d'hectares partis en fumée.
  • À Montpins, sur la commune d'Espira-de-l'Agly, le feu très violent a nécessité l'intervention de moyens aériens. 36 pompiers ont dû intervenir, alors que deux hectares sont partis en fumée.
  • À Saint-Feliu-d'Avall, un incendie dans une casse auto a provoqué d'épaisses fumées noires, provoquant l'inquiétude des riverains. Si seul un hectare est parti en fumée, 65 pompiers ont dû intervenir pour venir à bout des flammes.
  • Des incendies ont également été recensés à Elne, Thuir, Perpignan, Pollestres ou encore à Toulouges.

Le Roussillon, les Corbières, la Salanque et les Albères sont toujours en "alerte orange incendie" ce mardi, en raison de la chaleur et du vent qui souffle en rafales à plus de 70 km/h.

  - Radio France
© Radio France - Emmanuel Grabey