Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Violente agression d'un surveillant au centre pénitentiaire d'Orléans-Saran

- Mis à jour le -
Par , , France Bleu Orléans

Un surveillant de la prison d'Orléans-Saran a été victime d'une violente agression ce samedi 2 janvier. Un détenu lui a posé une brosse à dent aiguisée sous la gorge avant d'être maitrisé par d'autres prisonniers. La procureure d'Orléans a ouvert une enquête.

L'agression s'est passée lors de la tournée du repas du soir
L'agression s'est passée lors de la tournée du repas du soir © Radio France - Christophe Dupuy

Les surveillants du centre pénitentiaire d'Orléans-Saran décident de marquer leur soutien à leur collègue, ce dimanche matin. Ils prennent leur service en retard, après une violente agression dans la soirée de samedi, qui s'est déroulée au moment de la distribution du repas. Le détenu s'est jeté sur l'agent, avant de lui glisser une arme artisanale sous la gorge.

Cet homme a profité de la "gamelle", la tournée du repas du soir vers 18h, pour passer à l'action. Lorsque la porte s'est ouverte, il s'est saisi d'une brosse à dent aiguisée, avant de la mettre contre la carotide de l'agent pénitentiaire et exiger qu'il lui remette les clefs, raconte un délégué syndical.

Un détenu déjà impliqué dans une mutinerie par le passé

Ce sont les auxiliaires, les détenus qui aident à la distribution, qui ont maîtrisé l'assaillant avant que des surveillants n'arrivent en renfort pour rétablir l'ordre. Selon le représentant syndical joint par France Bleu Orléans, l'attaquant aurait été impliqué dans la mutinerie à la prison de Remire Montjoly en Guyane en avril dernier. À l'époque, des prisonniers avaient déclenché plusieurs incendies dans l'établissement. 

À cette heure, le surveillant agressé n'est pas blessé, mais se trouve en état de choc. Il va pouvoir bénéficier d'un suivi par un psychologue. Emmanuelle Bochenek-Puren, la procureure de la République d'Orléans, contactée par France Bleu Orléans, confirme l'ouverture d'une enquête.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess