Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Viols d'Argelès-sur-Mer : deux jeunes hommes mis en examen

dimanche 6 juillet 2014 à 10:11 Par Charlotte Coutard et Anne-Natacha Bouillon, France Bleu Roussillon

Ils ont 15 et 18 ans, et ils sont suspectés d'être les auteurs du double viol d'Argelès-sur-Mer. Deux jeunes touristes lyonnaises ont été agressées lundi sur la plage. Deux suspects sont en garde à vue

L'esplanade Charles-Trenet à Argelès-plage
L'esplanade Charles-Trenet à Argelès-plage © Cyrille Manière / Radio France

L'enquête progresse à Argelès-sur-Mer, après le viol, lundi, de deux jeunes touristes lyonnaises. Deux jeunes hommes sont mis en examen pour viol . Les deux jeunes filles avaient rencontré leurs agresseurs en début de soirée, puis les avaient retrouvés en discothèque, et elles les avaient ensuite suivis sur la plage d'Argelès, où elles avaient été violées.

Deux suspects ont été arrêtés. Ces deux jeunes hommes sont originaires de la région , ce ne sont pas des vacanciers. Ils ont été interpellés vendredi et samedi en pleine journée. L'un est mineur, 15 ans, l'autre est âgé de 18 ans . Le maire d'Argelès Pierre Aylagas salue la rapidité des forces de l'ordre dans cette affaire.

Viols Argeles / réaction Maire

Le tribunal de Perpignan vient d'ouvrir une information judiciaire. Le procureur de permanence a demandé leur incarcération. Le juge a décidé de les libérer sous contrôle judiciaire. Ils sont retournés hier soir au domicile de leurs parents.

Suite aux viols de ces deux jeunes filles lyonnaises, les gendarmes ont déployé d'importants moyens. Une quarantaine d'hommes ont été mobilisés sur cette affaire , qui a ému toute la population.

Les gendarmes disposaient d'une description bien précise des agresseurs : leur taille, leur âge, leur tenue vestimentaire. Ils ont établi deux portraits robot. C'est pour cela que l'enquête a rapidement avancé.