Faits divers – Justice

Viols sur mineurs : le choc aux piscines de Granville et Saint-Lô

Par Delphine Evenou, France Bleu Cotentin mercredi 15 avril 2015 à 21:30

Le centre aquatique de Saint-Lô
Le centre aquatique de Saint-Lô © Radio France - Delphine Evenou

Un maître-nageur de la Manche a été mis en examen, en début d'année, pour des viols sur deux jeunes nageuses d'une dizaine d'années. L'homme a travaillé au sein des piscines de Granville et Saint-Lô. Sur place, anciens collègues et parents sont stupéfaits.

A Granville et Saint Lô, les habitants ont du mal à y croire. On a appris ce mercredi la mise en examen, en janvier, d'un maître nageur de la Manche. Deux plaintes ont été déposées par les familles de deux nageuses d'une dizaine d'années. L'homme, aujourd'hui âgé de 25 ans, a reconnu les faits, qui se sont produits entre 2010 et 2013. Il travaillait alors à la piscine de Granville. Licencié en mars 2012 pour des raisons économiques, il avait ensuite rejoint le centre aquatique de Saint Lô.

L'entrée du centre aquatique de Saint-Lô - Radio France
L'entrée du centre aquatique de Saint-Lô © Radio France - Delphine Evenou

"Je n'ai pas confiance"

A Granville et Sant-Lô, les parents se posent donc beaucoup de questions.

E Pédophile piscine

"Jamais on aurait pu imaginer qu'il ait un comportement déviant"

Ce jeune homme avait été recruté en 2010 au club de natation Espérance Vaillante de Granville, en CDI, dans le cadre d'un contrat aidé (en partie financé par l'Etat). Il est alors décrit comme un individu lamba, dynamique, et motivé. Les familles l'apprécient beaucoup. Ses collègues également, même s'ils trouvent que le jeune homme a du mal parfois à placer la frontière entre le rôle d'entraîneur devant exiger des performances, et celui de bon copain avec les enfants.

S Pédophile piscines

L'enquête, confiée à la gendarmerie de Bréhal, est toujours en cours. L'homme est interdit de territoire dans le département. Il n'a plus le droit d'approcher des mineurs, ni de fréquenter les piscines.

Le club de natation de Granville compte 300 licenciés, celui de Saint-Lô 280.