Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Visé par un mandat d'arrêt, un narcotrafiquant français a été arrêté ce samedi en Seine-et-Marne

-
Par , France Bleu Paris, France Bleu

Un baron de la drogue en fuite a été retrouvé ce samedi dans une ville de Seine-et-Marne. Il ne s’était pas présenté à son procès en appel la semaine dernière. Il avait été condamné en première instance à trente ans de réclusion criminelle par la cour d'assises de Paris.

Retour en prison pour le baron de la drogue Ugo Marchic
Retour en prison pour le baron de la drogue Ugo Marchic © Maxppp - Vincent Isore

Ugo Marchic, 67 ans, a été interpellé samedi dans la petite ville de Montévrain en Seine-et-Marne, a fait savoir ce dimanche la procureure du parquet d'Evry. Narcotrafiquant français, absent à son procès, a été condamné, la semaine dernière, en appel, par la cour d'assises de l'Essonne, à trente ans de réclusion criminelle pour l'assassinat d'un retraité français au Venezuela en 2012. Peine identique que celle prononcée en première instance.

Faisant l’objet d'une erreur de la justice, il en avait profité pour prendre la fuite et ne s’était pas présenté à l’audience.

Jugé pour le meurtre d'un retraité

Sa détention provisoire n'ayant pas été renouvelée dans les délais impartis, il avait retrouvé la liberté sous contrôle judiciaire avant son procès en appel. Absent au premier jour de son procès, il a fait l'objet d'un mandat d'arrêt. La procureure d'Evry Caroline Nisand a salué "l'efficacité du travail de la Brigade nationale de recherche des fugitifs ».

En 2015, Ugo Marchic avait été reconnu coupable du meurtre de Paul Wolnerman, dont le corps décapité et amputé avait été retrouvé près de Caracas en 2012. Il avait été condamné en première instance à trente ans de réclusion criminelle par la cour d'assises de Paris.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess