Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Vitesse, alcool et drogue à l'origine d'un accident mortel à Montpellier

-
Par , France Bleu Hérault

L'automobiliste à l'origine d'un accident mortel dimanche matin à Montpellier a été mis en examen mardi pour homicide et blessures involontaires. Âgé de 21 ans, il a tué une femme de 70 ans qui traversait la route, dans le quartier des Cévennes. Et blessé une autre conductrice.

Le cocktail vitesse, alcool et drogue a été fatal pour une femme de 70 ans qui traversait la route (illustration)
Le cocktail vitesse, alcool et drogue a été fatal pour une femme de 70 ans qui traversait la route (illustration) © Maxppp -

Montpellier, France

Il roulait beaucoup trop vite, il avait trop bu et était positif aux stupéfiants. Dimanche matin, ce Montpelliérain de 21 ans circulait sur la rue Paul Rimbaud, dans le quartier des Cévennes, il était 8 heures du matin. Il a été mis en examen ce mardi pour homicide involontaire et blessures involontaires avec trois circonstances aggravantes.

Il a d'abord violemment embouti une voiture arrêtée au feu rouge. L'automobiliste de 60 ans qui était au volant a du être hospitalisée mais ses blessures sont relativement légères. Ensuite, dans course folle, il a tapé sur le trottoir, fauché deux plots en béton et a fini par renverser une femme de 70 ans qui traversait, selon le parquet. Elle en est morte. 

Le parquet avait demandé son placement en détention mais le jeune homme a finalement été remis en liberté sous contrôle judiciaire en attendant d'être jugé.

Choix de la station

France Bleu