Faits divers – Justice

Viviane Lambert : "C'est évident que Vincent n'est pas en fin de vie"

Par Valéry Lombardo et Stéphane Milhomme, France Bleu Champagne-Ardenne et France Bleu Drôme-Ardèche mercredi 25 juin 2014 à 8:16

Viviane Lambert, la mère de Vincent Lambert.
Viviane Lambert, la mère de Vincent Lambert. © Maxppp

La maman de Vincent Lambert était ce mercredi matin l'invitée de France Bleu Drôme Ardèche. La bataille judiciaire est loin d'être terminée puisque ce mardi soir la Cour européenne des Droits de l'Homme a demandé en urgence le maintien en vie de ce tétraplégique de 38 ans.

La bataille judiciaire continue dans l'affaire Vincent Lambert. Mardi après midi, le Conseil d'État a validé l'arrêt des soins pour cet homme de 38 ans, tétraplégique et en etat végétatif depuis un terrible accident de moto il y a six ans. Dans la soirée, peu après 22 heures, un rebondissement : la cour européenne des droits de l'homme demande en urgence son maintien en vie.

« Nous sommes très soulagés de cette décision qui est très sage » , se réjouit Viviane Lambert, la maman de Vincent, qui vit à Mollans-sur-Ouvèze dans le Sud de la Drôme. Elle se bat depuis des années avec son mari pour qu'on laisse vivre son fils, contrairement au reste de la famille. Elle espère que la Cour européenne des droits de l’Homme fera un examen approfondi du dossier.

« Vincent n'a plus de soins adaptés »

La maman de Vincent souhaite que son fils soit pris en charge dans un autre établissement que le CHU de Reims. « Depuis très longtemps, il n’y a plus de soins adaptés à part l’alimentation et l’hydratation. Comment voulez vous qu’il n’y ait pas eu une légère dégradation ? » , déplore t-elle. « J’appelle çà de la maltraitance. Il ne faut pas jouer avec la vie de Vincent » .

  • « Il n’y a pas d’acharnement thérapeutique sur Vincent » , estime Viviane Lambert. « Vincent a une alimentation et une hydratation pour vivre. On ne lui a jamais appris à reprendre une alimentation normale. Vincent déglutit sa salive. Ca fait plus de cinq ans qu’on ne lui a pas appris à manger normalement. On est obligé à le nourrir artificiellement. Quand on entend que c’est un traitement, c’est aberrant. Mais où on va ? »* .

« Vincent n'est pas un légume »

  • « Vincent est un grand handicapé suite à son accident. Mais ce n’est pas un légume » , assure Viviane Lambert. « De temps en temps, il réagit à ce qu’on lui dit. Quand on lui a dit hier – papa et maman sont là – il a tourné trois fois sa tête vers nous. On ne peut pas dire qu’il a perdu toutes ses facultés »* .

La maman de Vincent précise qu’elle a fait des vidéos de Vincent qu’elle a remis au Conseil d’État avec son mari. « On se demande si vraiment les juges les ont visionnées ! » . Viviane Lambert espère que la Cour européenne des droits de l’Homme prendra une décision avant six mois. « On est tellement soulagés de cette décision qu’on vit au jour le jour » .

Faut-il laisser mourir Vincent Lambert ? - Aucun(e)
Faut-il laisser mourir Vincent Lambert ?

Viviane Lambert : "C'est évident que Vincent n'est pas en fin de vie"

Partager sur :