Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Voiture dans le Jardin des plantes : de la prison ferme pour le conducteur et son passager

jeudi 24 août 2017 à 18:54 Par Maxime Fayolle, France Bleu Maine

Les deux hommes d'une vingtaine d'années ont foncé mardi soir dans le Jardin des plantes au Mans pour éviter un contrôle de police. Ils ont été condamnés à 4 et 9 mois de prison ferme.

Les deux hommes ont été condamnés à 4 et 9 mois de prison ferme
Les deux hommes ont été condamnés à 4 et 9 mois de prison ferme

Le Mans, France

Leur entrée à près de 80km/h dans le Jardin des plantes a causé un vive émoi dans le quartier. Les deux hommes de 20 et 21 ans sont passés ce jeudi en comparution immédiate au tribunal du Mans. Ils ont été condamnés à de la prison ferme. Le conducteur écope de 9 mois ferme ainsi que 9 autres avec sursis. Le passager, reconnu coupable de violences sur un policier, est condamné à 4 mois de prison ferme et 4 autres avec sursis.

"Je ne comprends pas pourquoi j'ai fait ça"

Le Procureur de la République avait pourtant requis 1 an et demi de prison ferme pour les deux jeunes hommes. "Tous les éléments étaient présents pour avoir des blessés voire des morts." Une peine jugée trop lourde par les avocats des prévenus. Le conducteur n'a pas pu expliquer son geste : "je ne comprends même pas pourquoi j'ai fait ça ... j'ai paniqué quand j'ai vu les policiers" bredouille-t-il. Il était alcoolisé et avait sur lui une petite quantité de cannabis.

Son passager, lui, est poursuivi pour rébellion et violences sur personne dépositaire de l'autorité publique. Il a donné plusieurs coups à un policier de la BAC qui a 21 jours d'ITT. Mais le jeune homme ne se souvient de rien : "c'est le trou noir" dit-il. Son avocat expliquera que les coups de taser peuvent peut-être expliquer cette amnésie.

Le président d'audience a tenu à replacer ces faits dans le contexte national et international. Il a notamment rappelé la récente tuerie de Barcelone où des véhicules bélier ont été utilisés. "Vous auriez fait ça à Paris, vous auriez très certainement pris chacun une balle dans la tête !"