Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

L'automobiliste freine au passage à niveau mais se retrouve sur le toit et la voie ferrée

-
Par , France Bleu Besançon
Etalans, Étalans, France

Plus de peur que de mal pour un automobiliste franc-comtois ce vendredi matin, près Etalans. Alors qu'il tentait de freiner à un passage à niveau, il s'est retrouvé sur le toit et sur les voies ferrées. Il a été légèrement blessé.

Une voiture s'est retrouvée sur son toit et sur les voies ferrées ce vendredi matin à Etalans, dans le Doubs
Une voiture s'est retrouvée sur son toit et sur les voies ferrées ce vendredi matin à Etalans, dans le Doubs © Radio France - Laurine Benjebria

Un automobiliste franc-comtois s'est retrouvé sur les voies ferrées d'Etalans dans le Doubs, juste avant le passage d'un train TER. Mais plus de peur que de mal pour le conducteur, puisqu'il n'y a eu aucune collision.

L'homme, âgé d'une trentaine d'années, roulait de Valdahon en direction de Besançon. Alors qu'il arrivait au passage à niveau à 8h30 ce vendredi, il a été surpris. Il a dû freiner pour éviter les voitures arrêtées devant lui. Mais il a raté sa manœuvre, à cause du brouillard bien présent, de la chaussée glissante et probablement d'une vitesse excessive, selon les gendarmes

© Radio France - Laurine Benjebria

La voiture s'est retrouvée sur son toit et sur les voies ferrées. Heureusement, le TER qui arrivait l'a vu à temps et s'est arrêté, sans même toucher la voiture. L'automobiliste a été légèrement blessé au poignet et transporté à l'hôpital de Besançon.  Les voyageurs, une dizaine, sont indemnes.

Ils ont eux repris leur route vers Besançon peu avant 10h, après avoir été arrêtés pendant près d'une heure et demi, à cause d'un défaut sur les voies. Car le choc de l'accident a déplacé la voie ferroviaire de quelques centimètres. Pas de quoi empêcher les trains de rouler à vitesse réduite, mais des problèmes peuvent se poser à vitesse normale. Du coup, les employés de la SNCF vont réparer le défaut dans le courant de la journée.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess