Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Côte-d'Or : le phénomène des voitures brûlées à Dijon pour faire jouer son assurance

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Bourgogne

Encore une dizaine de voitures brûlées ce week-end à Dijon, notamment dans les quartiers des Bourroches et des Grésilles. Au total, plus d'une trentaine de véhicules incendiés depuis cet été en Côte d'Or. Loin d'être isolé, le phénomène des "coups à l'assurance", serait l'une des explications.

À cet emplacement, sur les traces noires, rue Armand Cornereau à Dijon, trois voitures ont été totalement calcinées.
À cet emplacement, sur les traces noires, rue Armand Cornereau à Dijon, trois voitures ont été totalement calcinées. © Radio France - Bradley De Souza

Dijon, France

"Je n'ai jamais vu de voitures neuves dans mon quartier et lorsque j'en vois elles sont brûlées", raconte Saïd, un jeune boucher des Grésilles à Dijon. Il habite dans ce quartier depuis son enfance. "Pourquoi les gens brûlent leur voiture ? Pour faire marcher leur assurance et rembourser ce qu'ils ont à rembourser!" ne s'étonne pas le jeune homme qui connaît ces actes délinquants depuis son enfance.

Les assurances ne sont pas dupent, elles le savent - Saïd, jeune boucher

"Prenons un exemple, tu achètes une voiture, une Clio 3, tu dois faire des réparations pour 1.500, 2.000 euros, c'est le prix de ta voiture ! Et tu vas donc la brûler pour faire jouer l'assurance. Tu vas attendre deux mois, trois mois le temps que l'assurance te rembourse et tu vas aller acheter une autre voiture sur leboncoin", relate Saïd. Le jeune homme est formel. Pour lui, la police et les assurances connaissent les magouilles des jeunes des quartiers.

Il confesse connaître les dessous de toutes ces magouilles. "Maintenant même sur des places où soit disant il y a des caméras, les gens viennent cagoulés cramer leur voiture ou esquivent les caméras et donc ce sont surement des gens du quartier", poursuit le jeune homme avant de s'arrêter. 

Sollicitée sur ce phénomène de voitures brûlées à répétition, la préfecture n'a pas souhaité répondre aux questions de France Bleu.

►►► À LIRE AUSSI : Voitures brûlées : le phénomène des "coups à l'assurance" en France

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu