Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers - Justice

Nuit du Nouvel An très agitée à Strasbourg, plus de 200 voitures brûlées

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Alsace, France Bleu Elsass, France Bleu

Le nombre de voitures brûlées à Strasbourg a été bien plus important que lors de la nuit du réveillon de l'année précédente. La situation a été plus calme dans le Haut-Rhin.

Voiture brûlée à Strasbourg, le 31 décembre 2018 (photo d'illustration)
Voiture brûlée à Strasbourg, le 31 décembre 2018 (photo d'illustration) © Maxppp - Jean-Marc LOOS

La préfecture du Bas-Rhin ne donne pas de décompte officiel, mais la nuit de la Saint-Sylvestre a été particulièrement mouvementée à Strasbourg. Selon nos informations, plus de 200 voitures ont été incendiées dans la capitale alsacienne, soit un nombre bien plus conséquent que l'année dernière. Sept policiers ont été légèrement blessés par des tirs de mortiers. Le nombre d'interpellations est également en hausse. Il y aurait deux enfants d'une dizaine d'années parmi les personnes interpellées pour les feux de voitures.

"C'est aberrant. C'est énorme", souligne Robert Herrmann, président de l'Eurométropole de Strasbourg et adjoint au maire en charge de la sécurité, qui a sillonné la ville. Il faut revenir à des périodes que l'on croyait révolues pour voir autant de dégâts et de parkings encombrés par des véhicules brûlés." Dans certains quartiers périphériques, les incendies ont été déclenchés de manière méthodique.

Dans un post Facebook, le président du conseil d'administration du Service départemental d'incendie et de secours (SDIS) dénonce une situation "inadmissible" et "insupportable" : il raconte que des pompiers à Strasbourg ont été victimes de guet-apens et que plusieurs pompiers ont été blessés.

Plus calme dans le Haut-Rhin

Dans le Haut-Rhin, la nuit a été moins agitée que les années précédentes. Une demi-douzaine d'échauffourées ont éclaté à Mulhouse, sans faire de blessés, mais entraînant plusieurs interpellations. On dénombre 70 voitures brûlées dans le Haut-Rhin, dont une petite vingtaine à Mulhouse et Colmar réunis, ainsi qu'une cinquantaine de feux de poubelles. Les renforts de police étaient conséquents, notamment sur Mulhouse où 250 policiers nationaux étaient mobilisés, 50 policiers municipaux, appuyés de 70 CRS.

Billel Debbiche, membre du syndicat de police Alliance, a salué "l'engagement de ses collègues cette nuit." En zone gendarmerie à Illzach, des gendarmes ont essuyé des tirs de mortier et deux d'entre eux ont été légèrement blessés. 

Concernant les pétards, un homme de 30 ans a été tué dans l'explosion d'un engin de type mortier à Haguenau, et plus d'une cinquantaine de personnes ont été blessées en Alsace.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu