Faits divers – Justice

Vol d'armes à la base militaire d'Istres : le parquet requiert la détention provisoire pour quatre suspects

Par Thibault Maisonneuve, France Bleu Provence et France Bleu lundi 26 septembre 2016 à 17:08

La base aérienne d'Istres (photo d'illustration)
La base aérienne d'Istres (photo d'illustration) © Maxppp -

Le parquet de Marseille a requis le placement en détention provisoire de quatre suspects soupçonnés de vol d'armes en bande organisée à la base militaire aérienne d'Istres (Bouches-du-Rhône). Parmi les suspects, un caporal-chef "ayant eu accès au lieu sécurité de stockage des armes".

Le placement en détention provisoire de quatre suspects, dont un caporal-chef, a été requis par le parquet de Marseille après la découverte d'un vol le 21 septembre dernier sur la base de l'armée de l'air à Istres (Bouches-du-Rhône) de quatre caisses militaires "contenant des carcasses d'armes de poing et d'épaule, des pièces de sécurité ainsi que divers matériels techniques", selon Xavier Tarabeux, le procureur de Marseille.

Un juge d'instruction doit se prononcer sur la mise en examen éventuelle des quatre suspects, et un juge des libertés et de la détention décider s'ils seront placés derrière les barreaux.

Parmi les suspects un caporal-chef et une femme

Ils sont soupçonnés d'avoir participé à un vol d'armes en bande organisée. Parmi les suspects un caporal-chef "en charge du fret et ayant eu à ce titre accès au lieu sécurisé de stockage des armes", précise le procureur de Marseille.

Les trois autres personnes placées en garde à vue dans cette affaire sont des proches de ce militaire, "dont une femme".

Une information judiciaire ouverte

"Au cours de leurs auditions, trois des quatre gardés à vue ont reconnu leur participation aux faits", poursuit le procureur.

Une information judiciaire a été ouverte lundi notamment pour "association de malfaiteurs en vue de commettre un vol en bande organisée" et "violation de consignes en état d'urgence par militaire".