Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Vol de bluets dans les Vosges : "Ça devient un petit fruit précieux", selon un représentant des producteurs

-
Par , France Bleu Sud Lorraine

Environ 100 kg de bluets ont été dérobés à un producteur des Vosges ces derniers jours. Ce méfait, encore rare, pourrait croître avec "la valeur du petit fruit", selon le président de l'association Bleu Vert Vosges qui regroupe une quarantaine de producteur du massif.

Une centaine de kilos de bluets au total ont été dérobés à un producteur de Saint-Michel-sur-Meurthe
Une centaine de kilos de bluets au total ont été dérobés à un producteur de Saint-Michel-sur-Meurthe © Radio France - Laurent Pilloni

Vosges, France

Le bluet des Vosges - nom des myrtilles cultivées dans le massif - arrive à maturité et suscite des convoitises. Une centaine de kilos au total ont été dérobés à deux reprises ces derniers jours à un producteur de Saint-Michel-sur-Meurthe alors qu'il effectue sa première récolte. Ses arbustes sont pourtant protégés par un grillage.  

Vendu entre 8 et 10€ le kilo, le bluet devient "un petit fruit précieux" selon Lionel Ehrhart, président de Bleu Vert Vosges. L'association regroupe une quarantaine de producteurs de petits fruits et plantes médicinales dans le massif. "Ce sont des événements qui restent rares mais avec la valeur du bluet, on s'attend à ce qu'il y ait plus de méfaits comme ceux-là", explique-t-il. "Il y a une véritable demande des consommateurs d'acheter de la myrtille française"

Si on veut vraiment quelque chose qui ait du goût, on reste sur des produits typés et les Vosges restent emblématiques de la myrtille - Lionel Ehrahrt, président de Bleu Vert Vosges 

Les producteurs sont-ils démunis ? "Les parcelles sont souvent bien protégées mais ça n'empêche pas les intrusions", souligne Lionel Ehrhart. "Il faut avertir l'ensemble des producteurs de manière à ce qu'ils soient vigilants. Ça fait toujours mal au ventre de voir des fruits pillés chez un jeune agriculteur qui commence à s'installer".

Le producteur, victime des vols de bluets, a porté plainte. Il envisage d'installer des caméras dans ses parcelles.

Choix de la station

France Bleu