Faits divers – Justice

Vol de ruches à Bonnieux

Par Anne Domece, France Bleu Vaucluse lundi 6 avril 2015 à 11:24

Des abeilles autour d'une ruche.
Des abeilles autour d'une ruche. © Maxppp-Bruno Levesque-IP3

Un apiculteur de Bonnieux porte plainte pour vol : il s'est fait dérober, la semaine dernière, vingt-trois ruches. Le voleur n'a pas choisi ses cibles au hasard : il n'a pris que des ruches d'élevage, destinées à produire des reines et des essaims. La victime est sûre qu'il s'agit d'un vol "entre apiculteurs".

Claude Aubert ne décolère pas. Cet apiculteur de Bonnieux est exaspéré par le vol dont il vient de faire les frais : la semaine dernière, vingt-trois de ses trois cent cinquante ruches ont disparu. Le voleur n'a pas choisi au hasard : il n'a emporté que des ruches d'élevage, celles chargées d'assurer le renouvellement des colonies d'abeilles, en produisant des reines et des essaims. Pour Claude Aubert, cela ne fait aucun doute : le vol a été commis par quelqu'un de la profession.

"Aujourd'hui, les apiculteurs ont énormément de mal à maintenir des cheptels d'abeilles en activité."

  • Claude Aubert

Les apiculteurs sont confrontés aujourd'hui à d'énormes difficultés d'exploitation. Les années 2013 et 2014 ont été très dures. La mortalité des abeilles, n'a cessé d'augmenter, à cause des prédateurs (comme le frelon asiatique), de l'usage de pesticides ou encore de la météo . Résultats : les ruches en activité deviennent très précieuses... et se transforment en objet de convoitise.

RUCHES VOLEES BOB

Claude Aubert a décidé de porter plainte. 

Notez que ce n'est pas le premier vol de ce genre dans notre région. En juillet 2013, un apiculteur de Villeneuve lez Avignon s'était fait voler ses abeilles. Dans cette affaire, les ruches étaient restées en place, mais elles avaient été ouvertes. Le voleur était reparti avec les butineuses.