Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Vol de vélos haut de gamme à Idron près de Pau

-
Par , France Bleu Béarn

Le vol a été commis au magasin Cycles Barteau à Idron dans la nuit de mercredi à jeudi. Le butin est estimé à 50 000 euros.

Le magasin Cycles Barteau à Idron
Le magasin Cycles Barteau à Idron

Pau, France

Les voleurs ont agi vers 3 heures du matin. Ils ont fait tomber la vitrine anti-intrusion. Le gérant du magasin a été réveillé par l'alarme. Il est arrivé sur place (un ensemble commercial autour du magasin Casino) en moins de dix minutes. Un voisin avait déjà prévenu les forces de l'ordre qui étaient sur place. Mais les malfaiteurs étaient sans doute parfaitement organisés, ils ont ciblé deux vélos de route à 10 500 euros pièce ; des vélos ultra-légers, faciles à emporter. Ils ont pris aussi des pièces haut de gamme. Le préjudice est évalué à 50 000 euros au total

Des voleurs qui alimentent sans doute un réseau bien structuré

Le gérant du magasin et les enquêteurs pensent avoir à faire à un réseau très bien organisé. Le magasin d'Idron a déjà été cambriolé il y a trois ans. Les voleurs agissent pratiquement sur commande. 

Le gérant des cycles Barteau, Bertrand Jacob

Nous on a que nos yeux pour pleurer. Ce sont des vrais réseaux organisés avec derrière des receleurs avec un vrai marché noir. C'est ciblé sur du vélo haut de gamme. Il y a des enquêteurs qui sont sur le pied de guerre, parce que aujourd'hui c'est un réel fléau.

Malheureusement les enquêteurs ne pourront pas s'appuyer sur des enregistrements de caméras de surveillance, il n'y en a pas dans le magasin et pas non plus  dans cette zone commerciale.