Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Fermer
Retour
Faits divers – Justice

Vol et dégradations de véhicules de pompiers : le procès de deux jeunes renvoyé à Saint-Étienne

mercredi 2 janvier 2019 à 15:05 Par Alexandre Berthaud et Octavie Couchard, France Bleu Saint-Étienne Loire

Deux hommes étaient devant le tribunal correctionnel de Saint-Étienne mercredi 2 janvier pour avoir volé et incendié deux véhicules de pompiers à la caserne de Montbrison. Ils ont été placés en détention en attendant l'expertise psychologique et leur procès le 1er février.

La palais de justice de Saint-Étienne.
La palais de justice de Saint-Étienne. © Radio France - Yves Renaud

Saint-Étienne, France

Deux jeunes de 22 et 27 ans suspectés d'avoir volé puis dégradé deux véhicules appartenant au SDIS 42 (Service départemental d'incendie et de secours de la Loire) samedi 29 décembre à Montbrison sont passés devant la Cour du Tribunal correctionnel de Saint-Étienne mercredi 2 janvier. L'un des deux étant sous tutelle, le procès se tiendra le 1er février dans l'attente d'une expertise psychologique. Les deux individus sont poursuivis pour vols de véhicules, destructions, usurpation du titre de pompiers. Ils ont aussi tentés de volé la voiture d'une jeune fille à Montbrison, en la blessant au cours de la même soirée.

Les deux suspects patienteront en prison, à la Talaudière, dans l'attente du procès. Ils ont tous les deux un casier judiciaire. L'homme de 22 ans, originaire de Montbrison, a déjà été condamné pour vols et violences, celui de 27 ans, originaire de Génilhac, pour agressions sexuelles.

Rodéo dans la ville, sirène en marche

Samedi 29 décembre, vers 20 heures 30, deux des individus dérobent un 4x4 au sein même de la caserne de Montbrison. Au volant du véhicule de commandement de la caserne, sérigraphié, ils ont fait un rodéo dans les rues de la ville, gyrophare allumé et sirène deux-tons en marche. Ils abandonnent le véhicule et mettent le feu aux sièges, mais les flammes ne se propagent pas.

Ils remettent ça trois heures plus tard avec le vol d'un véhicule de premier secours, rare car utilisé pour les interventions en dehors des routes. Pendant une partie du rodéo un couple de connaissance, une femme de 21 ans et un homme de 24 ans, montent dans le véhicule. Ils ne participeront pas à la nouvelle tentative d'incendie une fois le 4x4 abandonné. Après les incidents, les deux véhicules sont déclarés hors d'usage.

Enquête rapide

Dès lundi, les gendarmes de Montbrison ont pu interpeller les quatre individus. De nombreux habitants ont répondu à l'appel à témoins qui avait été lancé pour retrouver les malfaiteurs. En effet lors des rodéos ils se sont fait remarquer, avec la sirène et le deux-tons. Les enquêteurs ont donc recoupé les témoignages, ont observé les images de vidéosurveillance, pour aboutir à l'identification des quatre personnes.

Ils ont été placés en garde à vue par les gendarmes de Montbrison et ont reconnu les faits. Le couple ne sera poursuivi que pour "recel" puisqu'il n'a participé ni au vol ni à la dégradation des véhicules, l'homme et la femme seront convoqués devant un juge dans quelques semaines. 

Les charges pesant sur les deux suspects principaux sont en revanche plus lourdes : vols  et destructions de véhicule, usurpation du titre de pompiers, tentative de vol d'une particulière. Le suspect de 22 ans est aussi poursuivi pour avoir conduit alors que son permis lui a été retiré.