Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Des cambrioleurs volent le coffre-fort du siège des Restos du Coeur à Nantes

jeudi 5 novembre 2015 à 15:22 - Mis à jour le jeudi 5 novembre 2015 à 16:09 Par Alexandre Blanc, France Bleu Loire Océan

Les cambrioleurs ont fracturé une porte du hangar du siège des Restos du Coeur de Loire-Atlantique vers 5h30 ce jeudi matin à Nantes. Ils sont repartis avec le coffre-fort qui contenait environ 1.500 euros en liquide.

Le hangar des Restos du Coeur à Nantes
Le hangar des Restos du Coeur à Nantes © Radio France - Alexandre Blanc

Nantes, France

Les voleurs ont opéré en moins d'un quart d'heure. Ils ont enfoncé l'une des portes du hangar du siège des Restos du Coeur de Loire-Atlantique. Les malfaiteurs ne se sont pas du tout intéressés aux denrées qui y sont stockées, ni même aux ordinateurs dans les bureaux. Ils sont montés directement au premier étage pour emporter le coffre-fort. Pour descendre au rez-de-chaussée cette armoire en fonte de 500 kilos, l'équipe de cambrioleurs l'a fait dévaler dans les escaliers. Les traces sont encore visibles : palier enfoncé, lames de bois arrachées sur les marches. À l'arrivée de la police sur les lieux, un quart d'heure après le déclenchement de l'alarme, les voleurs étaient déjà repartis.

Le coffre contenait environ 1.500 euros en liquide et des chéquiers. Le préjudice aurait pu être beaucoup plus élevé car c'est dans cette armoire que sont conservés, à certaines périodes de l'année, les chèques-vacances distribués aux bénéficiaires. Au-delà de la perte financière, l'acte malveillant heurte bénévoles et salariés qui ne comprennent pas que l'on puisse s'attaquer à une association caritative. "Ce sont probablement des gens qui sont eux-mêmes dans des situations très difficiles qui font ce genre de chose", se désole le président des Restos du Coeur en Loire-Atlantique. "Nous ne sommes pas dans le jugement mais dans l'incompréhension", ajoute Pierre Poupard.

C'est du temps perdu

Si le préjudice financier n'est pas excessivement élevé, le cambriolage par effraction donne du travail supplémentaire aux équipes déjà fort occupées à préparer le lancement de la campagne de distribution hivernale le 30 novembre prochain. Dans la journée, il a fallu porter plainte, contacter les assurances, trouver une solution en urgence pour refermer la porte de hangar fracturée. Les six camions mobilisés chaque jour pour récupérer la nourriture sont partis avec deux heures de retard. Symboliquement, ce sont aussi les 20.000 bénéficiaires des Restos du Coeur en Loire-Atlantique qui ont été volés. Un million de repas leur seront distribués cet hiver.