Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Vols aux cigarettes truquées à Roanne : les riverains choqués

-
Par , France Bleu Saint-Étienne Loire, France Bleu

En quelques jours six jeunes dont cinq mineurs ont été intoxiqués avec des cigarettes truquées, dans le but de les dépouiller, à Roanne. Quatre des victimes ont subi cette agression au square Mozart, dimanche 28 et lundi 29 juillet. Sur place, les riverains sont choqués.

Quatre des six victimes ont été retrouvées dans ce square Mozart à Roanne © Radio France - Alexandre Berthaud
Quatre des six victimes ont été retrouvées dans ce square Mozart à Roanne © Radio France - Alexandre Berthaud

Roanne, France

Le square Mozart est un petit coin de verdure à côté de la gare de Roanne : un lieu de promenade pour les adultes, de jeux pour les enfants, de flânerie pour les adolescents. Difficile d'imaginer qu'ici, en plein jour, quatre jeunes ont été drogués à leur insu avec des cigarettes trafiquées, puis dépouillés. 

"J'ai une fille de 14 ans elle passe par la en allant à l'école, franchement ça fait peur", confie Nadia, en train de surveiller son petit fils. "Il faut faire de la prévention". C'est d'ailleurs le message de vigilance qu'a passé le procureur de la république Abdelkrim Grini, mercredi 31 juillet.

"C'est incompréhensible"

À côté de l'aire de jeu se trouvent des arbres, de l'ombre et des bancs. Il s'agit probablement de l'endroit où ont eu lieu les faits puisqu'ils ont échappé à l’œil des caméras de surveillance de la ville. La substance utilisée est sans précédent en Métropole selon Abelkrim Grini, le procureur de la République à Roanne. "On se demande comment ces jeunes ont pu se procurer ce genre de drogue", s'interroge Maud, assise sur un des bancs. "Dans une ville comme Lyon, où le trafic est plus important, on pourrait comprendre, mais dans une ville tranquille comme Roanne", ajoute-t-elle. Roanne compte 35 000 habitants.

Les riverains ont peur, d'autres s'interrogent, certains aussi s'indignent, comme Rachel : "C'est aberrant, détruire la cervelle des gens pour les voler, pour moi c'est même incompréhensible". Une enquête pour vol aggravé et administration de substances nuisibles a été ouverte. Les victimes n'ont pas de séquelles, selon le procureur.