Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Les rues de Strasbourg sillonnées par la police

DIRECT - Fusillade à Strasbourg : au moins deux morts, le tireur en fuite identifié

Faits divers – Justice

Vols d'ordinateurs de bord sur des tracteurs en Haute-Saône : 20.000 euros de préjudice

vendredi 28 septembre 2018 à 17:31 Par Jean-François Fernandez, France Bleu Besançon et France Bleu

Trois engins agricoles inutilisables et un préjudice de 20.000 euros : une exploitation agricole de Roche-et-Raucourt en Haute-Saône a été victime d'un phénomène qui prend de l'ampleur : le vol d'ordinateurs de bord.

Intérieur d'une moissonneuse batteuse avec ses ordinateurs de bord
Intérieur d'une moissonneuse batteuse avec ses ordinateurs de bord © Radio France - Jean-Francois Fernandez

Roche-et-Raucourt, France

Des fils qui pendent. Voilà le triste spectacle qu'ont découvert les exploitants d'une CUMA à Roche et Raucourt dans le canton de Dampierre sur Salon en Haute-Saône.

Dans la nuit de jeudi à vendredi des individus ont volé les ordinateurs de bord sur trois engins agricoles. Il s'agit d'une moissonneuse batteuse, d'un pulvérisateur et d'un tracteur.

Des assistants électroniques pour optimiser les semis ou calculer le taux d'humidité

Sans ces ordinateurs de bord, ces engins sont inutilisables. Il faut savoir qu'aujourd'hui ces assistants électroniques permettent aux agriculteurs de travailler avec plus de précision. Par exemple, pour les semis, grâce au guidage GPS, l'engin ne dépasse pas sur un premier passage, ce qui permet de rationaliser le travail. De même pour une moissonneuse batteuse, l'ordinateur de bord calcule le taux d'humidité, et notamment le remplissage en indiquant le moment opportun pour vider dans un tracteur. 

Les trois engins ont passé la nuit exceptionnellement en dehors de l'exploitation, en raison de travaux routiers sur la commune. Sans compter le préjudice sur l'exploitation qui devra avoir recours à d'autres engins, il faut compter au moins 20000 de réparation sur ces trois engins.

Un phénomène en expansion 

Depuis plusieurs mois, ce type de vols est en recrudescence. La semaine dernière, un vol semblable a eu lieu en Côte d'Or à la limite de la Haute-Saône. 

Les agriculteurs qui rencontrent des difficultés depuis des années se passeraient bien de pareils vols. Sachant qu'il est déjà difficile de se tirer un salaire sur une exploitation agricole, ce préjudice qui entraîne des dépenses imprévues peut être fatal pour une exploitation agricole en difficulté.

Une plainte a été déposée en gendarmerie.