Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Vols de cartes bleues dans le tram de Montpellier : interpellations des commanditaires à Perpignan

lundi 12 février 2018 à 11:35 Par Elisabeth Badinier, France Bleu Hérault, France Bleu Roussillon et France Bleu

150 policiers et gendarmes étaient mobilisés ce lundi matin à Perpignan pour interpeller un gang de Bosniaques soupçonnés d'être les commanditaires des vols à tire dans le tramway de Montpellier. Un millier de plaintes en quelques mois.

150 policiers et gendarmes mobilisés, parmi lesquels le RAID (illustration)
150 policiers et gendarmes mobilisés, parmi lesquels le RAID (illustration) © Maxppp -

Perpignan, France

Les vols avaient commencé en 2015, mais c'est en 2016 qu'ils s'étaient considérablement multipliés. Des vols à tire dans le tramway de Montpellier. En quelques mois, les policiers ont enregistré plus d'un millier de plaintes.

Après plusieurs mois d'enquête sous la direction d'un juge d'instruction, les policiers de la sûreté urbaine de Montpellier ont localisé les commanditaires de ces vols. Il s'agit de Bosniaques implantés dans une résidence hôtelière de Perpignan. Ils avaient mis en place un véritable système mafieux, ils formaient les jeunes filles bosniaques au vol à la tire, elles rôdaient aux stations de tramway et réussissaient à dérober les cartes bleues des voyageurs au moment où ils achetaient leur titre de transport, la carte bleue et le code secret. Elles pouvaient ainsi effectuer des retraits très rapidement, avant que les victimes aient le temps de faire opposition.

Ce lundi matin, environ 150 policiers et gendarmes étaient mobilisés à Perpignan, quartier du moulin à Vent pour interpeller les membres de ce réseau mafieux. Il y avait des policiers de la sûreté urbaine de Montpellier, des membres de la police judiciaire, des policiers du RAID, des gendarmes, mais aussi des policiers de la région parisienne, confrontés au même type de délinquance dans leur secteur (le département des Yvelines).

Une dizaine de personnes ont été interpellées et placées en garde à vue.