Faits divers – Justice

Vols de métaux : tout un réseau démantelé en Lorraine

Par Johanne Burgell, France Bleu Lorraine Nord jeudi 26 février 2015 à 19:47

Vols de métaux Lorraine 1

23 hommes d'origine roumaine ont été interpellés mercredi 25 février au matin, sur le site industriel désaffecté de Sacilor, entre Amnéville et Rombas. Ils sont soupçonnés d'avoir commis une vingtaine de vols depuis la mi-janvier en Lorraine et en Alsace. Près de 15 tonnes de métaux dérobés, pour une valeur de plusieurs millions d'euros. La section de recherche de Metz a démantelé ce réseau.

La section de recherches de Metz a mené l'enquête pendant plus d'un mois. Depuis la mi-janvier, une vingtaine de vols de métaux ont été commis en Lorraine et en Alsace.

Les enquêteurs ont découvert tout un réseau, avec une technique bien rôdée. D'abord, les voleurs repèrent les lieux. Puis, par petites équipes, la nuit, ils dérobent des câbles et du matériel. Le préjudice total s'élève à plusieurs millions d'euros. Des entreprises d'outillage ont été cambriolées. Mais c'est la SNCF qui a été la plus touchée. Cinq de ses sites ont été victimes de vols de câbles depuis le début de l'année.

Le commandant de la section de recherches de Metz, Louis-Mathieu Gaspari a mené l'enquête. " Plusieurs millions d'euros de préjudice. Les équipes volaient des véhicules pour transporter les métaux dérobés en plein coeur de la nuit. La marchandise était acheminée dans des pays étrangers pour pouvoir être revendue."

Vols métaux BOB Gaspari

Une fois les métaux volés, ils sont transportés dans une voiture, elle aussi volée, vers les pays voisins. Les câbles sont revendus à des entreprises de recyclage. Et l'argent de ces ventes est lui aussi envoyé vers l'étranger.

Pour Christian Mercuri, le procureur de la République de Metz, ces voleurs étaient mobiles et très organisés. "Nous avons affaire à une association de malfaiteurs, des équipes de voleurs. L'argent qui ressort de ces affaires de cambriolages était transféré vers l'étranger, soit en liquide, soit sous forme de mandat."

Vols métaux BOB Mercuri

 

Une opération coup de poing

Près de 200 gendarmes et policiers ont donc décidé de passer à l'action. Mercredi 25 février, à 7h, ils interviennent sur le site de Sacilor, entre Rombas et Amnéville. La gendarmerie nationale a même filmé l'opération depuis un hélicoptère.

 

 

Et sur place, le matériel saisi est impressionnant : des cisailles, des câbles, des ordinateurs portables volés et même un groupe électrogène.

 

 

23 hommes, tous d'origine roumaine ont été interpellés et placés en garde à vue. Ce jeudi soir, 5 d'entre eux on été mis en examen pour association de malfaiteurs et vols aggravés. 4 suspects sont encore activement recherchés.