Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Vosges : des enfants mystérieusement brûlés sur une aire de jeux

-
Par , France Bleu Sud Lorraine, France Bleu

A Remiremont, plusieurs enfants ont été brûlés par un produit corrosif sur une aire de jeux et le skatepark près du plan d'eau de la ville, depuis le 24 février. Le maire condamne "un acte malveillant de pure folie".

(photo d'illustration) Quatre enfants ont été blessés la semaine dernière en glissant sur un toboggan près du plan d'eau de Remiremont
(photo d'illustration) Quatre enfants ont été blessés la semaine dernière en glissant sur un toboggan près du plan d'eau de Remiremont © Radio France - Thierry Colin

L'élu de Remiremont Jean-Benoit Tisserand qualifie les actes malveillants observés depuis le 24 février dans sa ville "de pure folie, ignobles et honteux délibérément commis contre la jeunesse". La mairie a porté plainte. 

Le 24 février, quatre enfants ont été brûlés "par un produit très corrosif" précise la capitaine Damiani à la police de Remiremont, en glissant sur un toboggan sur le plan d'eau de la ville. Une fillette âgée de trois ans a été brûlée au deuxième degré

Ce dimanche 28 février, c'est un adolescent qui a été brûlé au genou en empruntant une rampe du skatepark.  Des prélèvements ont été faits pour être analysés.  

Le maire Jean-Benoit Tisserand, sur France Bleu sud Lorraine, observe "qu'il ne s'agit plus du hasard, mais bien d'un acte délibéré contre la jeunesse". Il veut rassurer chacun, "il faut rester vigilants, mais la vie doit continuer".  La mairie prévient qu'elle organise deux nettoyages par jour des aires de jeux, que la police municipale organise des passages réguliers. 

Le commissariat de Remiremont poursuit son enquête. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess